21/12/2015 07h:21 CET | Actualisé 21/12/2015 07h:31 CET

Risma émet un profit warning, impactée par la crise du tourisme et des irrégularités comptables

DR

BOURSE - Accor n’est pas raccord. Risma, filiale marocaine du groupe Accor, vient d’émettre un profit warning. La société qui traverse depuis plusieurs semaines des zones de turbulences, indique revoir à la baisse ses résultats annuels de 2015, avec à la clé une chute de 179 millions de dirhams de son résultat net part du groupe (Rnpg) par rapport à celui annoncé une année auparavant.

En cause: Le report à 2016 de certaines cessions de réserves foncières qui représentent un manque à gagner de 84 millions de dirhams et la baisse de l’activité qui impactera les comptes à hauteur de 70 millions de dirhams. Outre la période difficile que traverse le marché touristique, le groupe Risma doit aussi faire face à des problèmes de management. En effet, des "irrégularités" ont été constatées sur deux sites hôteliers pour 22 millions de dirhams. Une situation qui ne date pas d'hier...

Dans un communiqué publié en septembre dernier, la société soulignait avoir été informée par Accor Gestion Maroc, la société qui gère ses hôtels, de la constatation d’irrégularités comptables dans un site hôtelier du groupe: "Le management a immédiatement mandaté un audit auprès d’un cabinet de renommée internationale afin d’identifier les impacts sur les comptes, mais d’ores et déjà et par mesure de prudence, il a été décidé de constituer une provision de 50 millions de dirhams dans les comptes au 30 juin 2015". La société qui gère entre autres les marques Ibis, Sofitel, Mercure, Pullman, ou encore Novotel annonçait alors des résultats au titre du 1er semestre 2015 en dessous des prévisions.

LIRE AUSSI:

Des "irrégularités comptables" poussent le groupe Risma à constituer une provision de 50 millions de dirhams