MAROC
18/12/2015 10h:58 CET | Actualisé 20/12/2015 09h:47 CET

"Kan ya ma kan": Amine AUB et Masta Flow reprennent Abdelwahab Addoukali

MUSIQUE - Un vieux poste de télé, un message de paix, du rap, et une guest-star, la jeune mannequin marocaine Fatine Zaïmi. Tels sont les ingrédients du clip du nouveau duo du chanteur Amine AUB avec le rappeur Masta Flow, diffusé ce vendredi 18 décembre sur YouTube.

Dans "Kan ya ma kan", les deux artistes reprennent un des classiques du musicien et chanteur Abdelwahab Addoukali sous une forme plus contemporaine, qui mêle rock et rap. Deux genres musicaux adoptés par les deux artistes qui viennent mélanger leurs univers pour diffuser un message de paix.

Amine AUB et Masta Flow souhaitent raconter "l'histoire d'un beau Maroc accueillant, chaleureux et tolérant pour dénoncer la vague de haine qui s'est emparée des Marocains ces derniers temps". Les images suivent l'esprit du morceau et montrent des vidéos d'archives de moments historiques qui ont ravivé la fierté et l'union des Marocains comme la Marche verte ou les victoires footballistiques de l'équipe nationale.

La métaphore est au coeur de ce vidéo-clip. Des hommes masqués vêtus de noir viennent rappeler que les valeurs marocaines se sont dégradées, alors qu'une petite fille les affronte en leur offrant une rose, symbole de paix. "Cette scène montre qu'il y aura toujours une nouvelle génération qui va militer pour ce Maroc de tolérance et qui fera tout pour inciter les gens à réfléchir", nous explique Fatine Zaïmi, qui a participé au vidéo-clip.

Reprendre des classiques dans une version contemporaine est en vogue chez les jeunes artistes marocains. Fin mars dernier, le groupe H-Kayne et DJ Van ont repris "Ana kanbghik ana" du musicien et chanteur Abdelhadi Belkhyat, signant ainsi l'un des tubes de l'année. La chanteuse marocaine Hasna avait également repris en 2009 "Marsoul Il Hob" d'Abdelwahab Addoukali et avait rencontré un franc succès avec ce "remake".

Galerie photo Ces parodies marocaines de chansons connues qui font le Buzz Voyez les images