MAROC
18/12/2015 12h:32 CET

Charafat Afilal, "ministre à deux francs" pour les internautes

Charafat Afilal, "ministre à deux francs" pour les internautes
google
Charafat Afilal, "ministre à deux francs" pour les internautes

POLÉMIQUE - La Toile marocaine a une nouvelle "tête de Turc": Charafat Afilal, ministre déléguée chargée de l'eau. En cause: ses propos tenus dans l'émission "Daif Al Aoula", mardi 15 décembre sur la première chaîne publique.

A la question de savoir s’il faut mettre fin aux avantages et privilèges des ministres et parlementaires, notamment leur retraite dorée, la ministre PPS a tenté maladroitement: "le parlementaire ne touche que deux francs, le pauvre. Le ministre dispose d’un mandat de 5 ans, mais c’est comme s’il avait travaillé 25 ans. De toute façon, c’est l’héritage laissé par le roi Hassan II".

Des propos qui ont soulevé un tollé, certains allant jusqu’à la surnommer "la ministre à deux francs", d’autres la désignant digne successeur de Mohamed Ouzzine, ex-ministre controversé de la Jeunesse et des sports.

Face à la polémique, la ministre n’a pas tardé à réagir sur son mur Facebook: "j’accepte les critiques, mais mes propos sur les retraites des ministres et parlementaires ont été sortis de leur contexte (…) les parlementaires sont élus démocratiquement, et minimiser leurs rôles équivaut à nuire à la démocratie".

LIRE AUSSI :Le style, c'est l'homme: Quel homme ou femme politique marocain a le plus de style?