15/12/2015 12h:32 CET | Actualisé 03/03/2017 07h:02 CET

Taleb Rifai: "Pour développer le tourisme au Maroc, il faut mettre l'humain au premier plan" (INTERVIEW)

Taleb Rifai: "Là où le citoyen se sentira bien, le touriste étranger le sera aussi"
DR
Taleb Rifai: "Là où le citoyen se sentira bien, le touriste étranger le sera aussi"

TOURISME - Malgré une conjoncture internationale difficile, l’industrie touristique marocaine tire son épingle du jeu dans la région méditerranéenne. Rencontré lors du 4e sommet mondial sur le tourisme urbain à Marrakech, qui s'est tenu du les 14 et 15 décembre, le secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme, Taleb Rifai, explique les atouts du Maroc qui lui permettraient de dépasser la crise actuelle et de ne pas céder à la panique.

HuffPost Maroc: Comment se porte le secteur touristique à l’échelle internationale actuellement?

Taleb Rifai: Le tourisme a connu un développement extraordinaire de nos jours, puisqu'en 1950, il y avait à peine quelques millions de touristes alors que ce chiffre dépasse les 1,1 milliard actuellement voir même 1,2 milliards d’ici la fin de l’année. En d’autres termes, plus de 7 personnes sur 10 au monde voyagent malgré le terrorisme, les épidémies et les catastrophes naturelles. Ceci montre qu’on ne peut pas stopper le tourisme malgré ces obstacles.

Quel regard portez-vous sur l’industrie touristique marocaine?

Le Maroc occupe, depuis très longtemps, une place considérable dans ce secteur au niveau international. Il est placé parmi les premières destinations dans la région de la Méditerranée. Ce n’est pas un hasard si le Maroc a réussi à avoir plus de 10 millions de touristes. C’est le fruit d’un long travail depuis le lancement du programme de développement touristique 2010-2020 qui ambitionne d’améliorer de manière significative la compétitivité de tous les maillons de la chaîne touristique.

Que suggérez-vous pour mieux développer le tourisme au Maroc?

Il faut mettre l’être humain au premier plan, car là où le citoyen se sentira bien, le touriste étranger se sentira bien aussi. J’ajouterai aussi qu’il faut développer les moyens de publicité afin de mieux promouvoir la destination Maroc au niveau international.

Galerie photo 12 mois, 12 destinations au Maroc Voyez les images