15/12/2015 05h:03 CET | Actualisé 16/12/2015 06h:31 CET

Le tourisme urbain au Maroc: Un secteur qui gagnerait à être développé

Le tourisme urbain au Maroc: Un secteur qui gagnerait à être développé
shutterstock
Le tourisme urbain au Maroc: Un secteur qui gagnerait à être développé

TOURISME - Promouvoir les atouts touristiques des villes du royaume. C’est sur cette thématique que s’est ouvert le quatrième Sommet mondial sur le tourisme urbain lundi 14 décembre à Marrakech. Plus de quarante intervenants issus de différents pays ont répondu à l’appel afin de partager leurs expériences dans l’industrie du tourisme.

La rencontre a été marquée par la signature de la Charte des villes touristiques marocaines entre le ministère du Tourisme et les présidents des conseils communaux. Une démarche censée "mettre en valeur les atouts naturels et historiques de chaque ville tout en renforçant la compétitivité entre les différentes destinations".

LIRE AUSSI:Une charte urbaine pour redresser la barre du secteur touristique

Marrakech, laboratoire à ciel ouvert

Un échange dont le pays entend profiter en s’inspirant notamment des exemples les plus réussis à l’international. Hamid Bentahar, président du Conseil régional du tourisme de Marrakech, ambitionne de faire figurer la ville parmi le top 20 des destinations les plus prisées au monde. "Les participants à ce sommet partageront leurs expériences et stratégies pour développer qualitativement et quantitativement le tourisme urbain au Maroc avec Marrakech comme cas d’école", a-t-il souligné. Un pari qui ne peut être gagné sans "l’implication de la population et des professionnels du secteur touristique".

Renforcer les politiques locales

Les élus locaux et régionaux doivent également participer à cette dynamique touristique: "nos villes doivent être propres, attractives, intelligentes, durables et liées au monde extérieur", a recommandé Lahcen Haddad, ministre du Tourisme. Et de saluer la conjoncture favorable du secteur touristique marocain: "l’industrie touristique s’est développée au Maroc malgré une situation internationale instable. Nous avons constaté une augmentation de 2,4% des touristes en 2015 par rapport à l’année dernière. 11 millions de touristes ont visité le Maroc cette année, dont 3 millions se sont rendus à Marrakech".

Organisée par le ministère du Tourisme, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le Conseil régional du tourisme de Marrakech (CRT), cette 4e édition du Sommet mondial du tourisme urbain s’est déclinée en quatre axes: le positionnement du tourisme urbain sur le marché mondial, la compétitivité et l'amélioration de la connectivité, l'organisation spatiale et régénération des destinations urbaines et le tourisme durable et la gestion efficace des destinations urbaines.

Le choix de Marrakech pour abriter cette 4e édition coïncide avec le 30e anniversaire de l’inscription de la ville ocre au patrimoine mondial de l’humanité, scellée en 1985.

LIRE AUSSI:Marrakech accueillera le sommet de l'OMT sur le tourisme urbain en décembre

Galerie photo 12 mois, 12 destinations au Maroc Voyez les images