ALGÉRIE
14/12/2015 06h:33 CET | Actualisé 14/12/2015 06h:33 CET

Travaux sur le tronçon autoroutier Lakhdaria-Bouira: l'absence de signalisations agace les automobilistes

Archives

Le chantier de l’autoroute est-ouest et sa réfection qui s'éternise sur le tronçon entre Lakhdaria et Bouira, incommode de plus en plus les usagers.

L’absence de plaques de signalisation au niveau des chantiers de mise à niveau du tronçon autoroutier reliant Lakhdaria à Bouira agace les usagers notamment ceux qui empruntent les brèches ouvertes pour rallier la ville de Aomar ou celle de Draâ El-Mizan (Tizi Ouzou).

Ces nouveaux accès ne sont signalisé à aucun moment ce qui fait perdre du temps considérable à tous ce qui les ratent.

Plusieurs automobilistes venant d’Alger sont, en effet, contraints de faire le tour en allant jusqu’au centre-ville de Bouira pour emprunter la RN°5 leur permettant de revenir vers Aomar ou Draâ El-Mizan.

"C’est un véritable calvaire que nous endurons en l’absence de plaques de signalisation sur cet axe autoroutier en chantier depuis presque trois ans", se sont plaints à l’Agence de Presse Algérienne de nombreux usagers.

L’unique déviation autoroutière vers Aomar a été fermée ces derniers jours à cause de travaux de stabilisation du sol au niveau de la pente de Djebahia, où des accidents ont été enregistrés ces derniers jours en raison des grands embouteillages et de la précipitation de certains automobilistes.

Au niveau de cette pente de Djebahia, où l’autoroute a connu de sérieuses dégradations dues à des glissements de terrains, les entreprises réalisatrices ont entamé l’installation de pieux de confortement de cette zone.

Selon, Métiche Salaheddine, chef de projet à l’Agence nationale des autoroutes (ANA), l’absence de plaque de signalisation au niveau de ce tronçon autoroutier en chantier est un réel problème. Il déplore dans le sillage, "ce manquement préjudiciable" de l’entreprise chargée de réalisation des travaux.

Il s’est engagé, en outre, à attirer l’attention des responsables de ce projet pour installer "le plus vite possible" des plaques de signalisation afin d’éviter des désagréments aux automobilistes.

M. Métiche a également indiqué que les travaux engagés consistent en la stabilisation du sol à travers l’implantation de quelque 300 pieux dans une première étape et plus de six-cent autres dans la seconde partie.

Les responsables du projet ont procédé aussi à la fermeture de la voie menant vers Bouira pour permettre aux entreprises réalisatrices d’accomplir leur travail dans de bonnes conditions, a-t-il expliqué.

Les travaux de mise à niveau de ce tronçon devraient s’achever d’ici à juin 2016, a affirmé M.Métiche.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.