MAROC
10/12/2015 14h:09 CET | Actualisé 10/12/2015 14h:19 CET

La plateforme de streaming Icflix va produire six films marocains avec Noureddine Lakhmari

Icflix et Noureddine Lakhmari vont produire 6 films marocains
HuffPost Maroc
Icflix et Noureddine Lakhmari vont produire 6 films marocains

CINÉMA - Le deal est passé. La plateforme de streaming légal Icflix, implantée depuis janvier dernier au Maroc et populaire dans la région MENA, vient de conclure un nouveau contrat avec la société de production du cinéaste Noureddine Lakhmari (auteur de "Casanegra" et Zero").

L'annonce a été faite lors d'une conférence de presse organisée dans le cadre du Festival international du film de Marrakech, jeudi 10 décembre. "On nous a souvent reproché qu'il n'y avait pas de deals commerciaux pendant le festival, en voici un", explique Sarim Fassi-Fihri, directeur du Centre cinématographique marocain (CCM).

Un premier film du réalisateur maroco-norvégien, "Burn out", est déjà en cours de production, et cinq autres longs métrages devraient voir le jour d'ici 2022. "Je suis très heureux de participer à cette production, surtout que Icflix m'a donné carte blanche. Je suis libre d'écrire ce que je veux, comme je veux", se félicite M. Lakhmari.

"Le CCM, lui, n'interviendra pas dans la production, mais fera en sorte de rassurer, d'accompagner le processus, et que les contrats tiennent la route", nous explique M. Fassi-Fihri, en marge de la conférence de presse. "Icflix a également un deal avec Jérôme Cohen-Olivar pour "L'orchestre de minuit" et avec Brahim Chkiri pour son film 'Reviens", sur le jihad", ajoute le président du CCM.

"Icflix achète les droits des films et est prêt à aller jusqu'à 50% du financement du film en fonction des offres des autres co-producteurs. C'est-à-dire que la plateforme laisse de la place au fonds d'aides et à d'éventuels autres partenaires", précise M. Fassi-Fihri.

Pour rappel, la plateforme Icflix, sorte de "Netflix" destinée à l'Afrique du Nord et au Moyen-Orient, avait annoncé l'ouverture d'un bureau à Casablanca en janvier dernier, le deuxième en Afrique après l'Egypte. La société de streaming et de vidéo à la demande est basée à Dubaï, aux Emirats arabes unis.

Galerie photo Dix films cultes marocains Voyez les images