MAROC
09/12/2015 13h:50 CET | Actualisé 09/12/2015 13h:51 CET

De nouvelles mesures sécuritaires dans les aéroports marocains au lendemain des attentats de Paris

Ce qui va changer dans les aéroports pour les voyageurs "VIP"
diffendale/Flickr
Ce qui va changer dans les aéroports pour les voyageurs "VIP"

LUTTE ANTITERRORISTE - De nouvelles mesures sécuritaires ont été instaurées dans les différents aéroports du royaume au lendemain des attentas qui ont fait 130 morts à Paris, le 13 novembre dernier. L’information, selon laquelle les officiels, dont les ambassadeurs et les parlementaires sont désormais contrôlés de la même manière que les autres voyageurs, a été révélée par le quotidien Al Massae dans son édition du 9 décembre.

"Avant, quand un officiel voyageait, il était pris en charge par un accompagnateur et attendait au salon VIP de l’aéroport pendant qu’on tamponnait son passeport. Maintenant, cette personne est tenue de présenter elle-même son passeport au guichet dédié et est fouillée comme tout le monde", révèle une source proche du dossier au HuffPost Maroc, qui précise que ces personnes sont désormais soumises aux mêmes procédures douanières.

Contrairement à ce qui a été annoncé par des confrères, les officiels et autres VIP pourront néanmoins continuer à profiter d’un traitement privilégié, notamment à travers le service "fast track" (passage rapide) et l’accès au salon "Convives de marque", formules proposées notamment par l’aéroport Mohammed V de Casablanca et qui, comme le rappelle notre source, nécessitent un paiement supplémentaire et permettent un service plus rapide pour les clients privilégiés.

Ces nouvelles dispositions, résultant des instructions de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) impliquent également plus de vigilance concernant les voyageurs réguliers qui se rendent dans certains pays à risques.

Galerie photo Qu'est-ce que l'Etat islamique? Voyez les images