MAROC
09/12/2015 11h:57 CET | Actualisé 10/12/2015 08h:13 CET

Les Bourses régionales Maghreb récompenseront cinq chercheuses scientifiques

La chercheuse marocaine Rajaâ El Moursli a reçu cette année le prix L’Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science.
Rajaâ El Moursli
La chercheuse marocaine Rajaâ El Moursli a reçu cette année le prix L’Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science.

SCIENCES - "Le monde a besoin des sciences et les sciences ont besoin des femmes", a lancé d’emblée Loubna Aziz, directrice de la communication de l’Oréal Maroc, lors d’une rencontre avec la presse tenue ce mercredi 9 décembre au siège de la branche marocaine du groupe industriel français de produits cosmétiques.

L’occasion d’annoncer la remise des Bourses Maghreb L'Oréal‐UNESCO prévue mardi 15 décembre prochain. Une cérémonie qui récompense cinq lauréates originaires du Maroc, de la Tunisie et de l’Algérie.

Dotées d’une enveloppe de 10.000 euros chacune, les Bourses s’inscrivent dans la participation financière des recherches des doctorantes et post-doctorantes de toutes les universités des trois pays, dont les travaux ont "contribué au rayonnement et aux progrès scientifiques". Depuis le lancement de cette initiative en 2007, 37 chercheuses en ont bénéficié.

Une action qui vise également à promouvoir la place des femmes dans le domaine des sciences, "un monde habituellement réservé aux hommes", a encore souligné Loubna Aziz.

Et pour cause, elles représentent seulement moins de 3 % des lauréats du Prix Nobel dans les domaines scientifiques (physique, chimie, physiologie et médecine).

LIRE AUSSI: