MAROC
08/12/2015 10h:49 CET | Actualisé 08/12/2015 10h:52 CET

Les syndicats marocains appellent à une grève générale le 10 décembre

Les syndicats appellent à une grève générale le 10 décembre
TR
Les syndicats appellent à une grève générale le 10 décembre

MOUVEMENT SOCIAL - Les quatre centrales syndicales du Maroc annoncent une grève générale le 10 décembre. Suite à une réunion tenue le 4 décembre – au lendemain du flop de la marche du 29 novembre -, l'Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT), la Fédération démocratique du travail (FDT) et l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), ont appelé l’ensemble des employés à participer massivement à cette grève qui concerne la fonction publique et les collectivités locales.

Par cet acte, les syndicats du royaume veulent dénoncer "l’absence d’une politique sociale équitable et de dialogue social ainsi que la prise de décisions unilatérale par le gouvernement, qui menacent la stabilité sociale du pays", ont indiqué les quatre centrales dans un communiqué. Et d’ajouter que la grève vise à "défendre les acquis des travailleurs concernant la retraite, les libertés syndicales, les droits et la dignité".

De son côté, le gouvernement ne lâche rien, annonçant même l’accélération du processus de réforme des retraites, principal point de discorde entre les deux parties. Dans des déclarations à la presse, le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a déclaré que cette réforme au sujet de laquelle les syndicats ont exprimé à maintes fois leur mécontentement sera réalisée au courant de l’année 2016. Le bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a pour sa part appelé à un retour à la table du dialogue social.

Cet appel à la grève vise aussi à redorer l’image des centrales syndicales et démontrer leurs capacités à mobiliser les travailleurs marocains après l’échec de la marche organisée le 29 novembre à Casablanca.

LIRE AUSSI: