ALGÉRIE
08/12/2015 09h:44 CET | Actualisé 08/12/2015 09h:44 CET

Alerte à la grippe aviaire en France: Les pays maghrébins ferment leurs frontières

Archives AFP

Après la détection d'un quatrième cas de grippe aviaire en Dordogne, lundi par les autorités françaises, le Maroc a décrété un niveau de vigilance élevé depuis jeudi. Les pays maghrébins ont suspendu l’importation de la volaille d'origine française.

Deux départements français connaissent depuis quelques jours une propagation de la grippe aviaire. Il s’agit de la Dordogne et des Landes.

Le ministère de l'agriculture français, et la chambre de l'agriculture (de Mont de Marsane) estiment qu’il s'agit d'une souche européenne de l'influenza parmi les moins dangereuses, et que cette souche n'est pas pathogène, c'est-à-dire non transmissible à l’homme. Toutefois plusieurs pays ont quand même décidé la suspension des importations de la volaille d’origine française. Il s’agit du Maroc, l'Algérie, l'Egypte et la Tunisie, ainsi que la Corée du Sud, le Japon, la Chine et la Thaïlande.

Le Maroc élève le niveau de vigilance contre la grippe aviaire

Le Maroc manifeste sérieusement son inquiétude par rapport à ce nouvel épisode épidémique. En effet, le niveau de vigilance a été élevé depuis jeudi dernier. Des équipes de contrôle ont été déployées dans les marchés de volaille dans les différentes zones de Casablanca et les grandes villes du pays.

D’autre part, les autorités marocaines ont adressé une note urgente à l’administration territoriale pour instaurer une veille sanitaire à un niveau élevé. Au niveau des postes frontaliers aériens et maritimes, l’Office marocain de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a décrété l’alerte afin d’éviter l’introduction au Maroc de toute espèce d’oiseaux en provenance de France.

Le directeur de l’ONSSA a adressé une note à tous les directeurs régionaux et chefs de service, annonçant l’entrée en vigueur de l’interdiction d’importation de viandes de volailles en provenance de France. Adressée également aux professionnels de la production de volailles, la note stipule l’interdiction à quiconque d’importer tout type de volaille, d’œufs et de viandes de volaille ainsi que les viandes transformées à base de volaille.

La note précise que ‘’cette interdiction demeure en vigueur jusqu'à la publication d'une nouvelle note qui en annulerait l'effet et autoriserait de nouveau l'importation. ‘’ Par ailleurs, L'ONSSA a appelé tous ses services vétérinaires afin qu'ils redoublent de vigilance, en leur rappelant que les cas de grippe aviaire de type N7H7 sont largement répandus en Europe.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.