MAROC
07/12/2015 09h:02 CET | Actualisé 07/12/2015 09h:07 CET

"Stop Radicalismos", un service pour dénoncer anonymement des cas de radicalisme en Espagne

L'Espagne lance un service pour dénoncer de manière anonyme des cas de radicalisme
MAP
L'Espagne lance un service pour dénoncer de manière anonyme des cas de radicalisme

TERRORISME - Le ministre espagnol de l'Intérieur, Jorge Fernández Díaz, a lancé ce week-end une opération baptisée "Stop Radicalismos" offrant la possibilité aux citoyens de dénoncer de manière anonyme d'éventuels cas de radicalisme dans leur entourage.

Inscrite dans le cadre du Plan stratégique national de lutte contre le radicalisme violent, adopté en janvier 2015, "Stop Radicalismos" permet aux citoyens de contacter, à travers le téléphone, Internet ou une application mobile, le Centre de coordination des informations sur le radicalisme pour signaler de possibles cas de radicalisation.

LIRE AUSSI: L'Espagne et le Maroc mènent une "opération antiterroriste", quatorze interpellations

Il s'agit "d'un mécanisme essentiel pour détecter d'éventuels cas de radicalisation" dans la société, affirme le ministre, ajoutant que cette initiative permet aux citoyens de se mettre en contact, de manière "sûre et anonyme", avec les autorités chargées de la lutte contre le radicalisme violent.

Une campagne similaire sera d’ailleurs lancée prochainement sur les réseaux sociaux dans le but de faire face à la propagande de l'organisation terroriste Daech.

Le Centre de coordination des informations sur le radicalisme a reçu plusieurs communications durant les premières 24 heures suivant le lancement de cette opération, affirme le ministre espagnol de l’Intérieur. 29 de ces communications font l'objet désormais d'enquêtes approfondies de la part des services de la lutte antiterroriste, a-t-il précisé.

En Espagne, le niveau "4" d'alerte antiterroriste sur une échelle de 5 est activé. Il prévoit notamment le renforcement de la surveillance des lieux qui peuvent être la cible d'attaques, ainsi que la restriction d'accès aux lieux sensibles.

Galerie photo Qu'est-ce que l'Etat islamique? Voyez les images