07/12/2015 12h:56 CET | Actualisé 07/12/2015 13h:36 CET

Automobile: Les équipementiers chinois intéressés par le marché marocain

Automobile: Les équipementiers chinois intéressés par le marché marocain
AFP
Automobile: Les équipementiers chinois intéressés par le marché marocain

INVESTISSEMENT - L’impact du projet PSA sur l’intégration locale se précise. Selon le site Usine nouvelle, le groupe franco-chinois ISI, représenté depuis plusieurs années au royaume par le groupe TB Maroc, pourrait être le premier opérateur chinois à poser pied au Maroc depuis l’annonce de l’implantation d’une usine PSA dans le royaume.

Michel Li Guisheng, président du groupe International Services Industrie (ISI), a souligné dans les colonnes d’Usine nouvelle que son entreprise comptait renforcer son activité et augmenter son chiffre d’affaires au Maroc, qui ne dépasse actuellement guère les 2 millions d’euros.

Par le biais de son représentant marocain, l’équipementier connu pour ses pinces de soudage par résistance fournissait jusqu’en 2010 des pièces pour l’usine Somaca (Renault-Dacia) à Casablanca, avant de se tourner vers l’usine Renault de Tanger.

Le groupe ISI n’est pas le seul équipementier chinois à lorgner le marché marocain. Selon Hakim Abdelmoumen, président de l’Association marocaine pour l’industrie et le commerce automobile (AMICA) cité par Usine nouvelle, plusieurs équipementiers chinois ont d'ores et déjà commencé à prospecter le marché national. Certains d’entre eux ont entamé leurs recherches de terrains pour leurs futures usines. Et il s'agit principalement des sous-traitants de PSA et Renault.

LIRE AUSSI : Stelia Aerospace investit plus de 400 millions de dirhams à Casablanca