MAROC
04/12/2015 12h:01 CET | Actualisé 07/12/2015 07h:38 CET

Une exposition met en lumière les métiers du Maroc

Une exposition met en lumière les métiers du Maroc
Hendrik Beikirch
Une exposition met en lumière les métiers du Maroc

ART - Quand les métiers du Maroc sont perçus à travers le prisme de l’art. En collaboration avec la fondation Montresso, l’artiste allemand Hendrik Beikirch présente à la résidence Jardin rouge, installée à Marrakech, le projet Tracing Morocco. 22 portraits y seront exposés du 7 décembre au 16 janvier. A travers cette exposition, l’artiste souhaite rendre hommage aux métiers du Maroc s’éteignant peu à peu, au moins dans la façon dont ils sont encore aujourd’hui exercés.

Des visages photographiés, jamais honorés

"Tout naturellement l’idée est venue de l’observation de ces femmes et de ces hommes qui perpétuent ces gestes sur les souks, dans les villages de montagne ou dans les coins reculés des campagnes marocaines", peut-on lire dans le communiqué.

Et de préciser: "Ce sont des visages inoubliables souvent photographiés, jamais honorés. Ils sont encore des milliers, bergers, camionneurs au volant de machines surchargées, bouchers, zelligeurs ou simples maçons habitués à un outillage rudimentaire et ancestral. Impossible de tous les nommer…".

Il en ressort un livre de 176 pages tiré à 2.500 exemplaires et présenté le 5 décembre à la résidence Jardin rouge.

LIRE AUSSI:

Tour du monde

Fort d’un tour du monde réalisé cette année, Hendrik Beikirch a "amplifié l’impact de ce projet en reproduisant ses portraits sur des murs gigantesques dans toutes les grandes villes du monde (…). Certains murs sont déjà proposés aux passants, aux inconditionnels de l’artiste, à tous ceux stupéfaits qui les découvrent au hasard de New York, Rome, Copenhague, Oslo, Mourmansk, Toulouse, Naestved".

LIRE AUSSI: