MAGHREB
04/12/2015 12h:38 CET

Une possible communication téléphonique de l'auteur de l'attentat de Tunis diffusée sur "Envoyé Spécial"

Une possible communication téléphonique entre l'auteur de l'attentat de Tunis et un autre membre de l'État Islamique a été diffusée jeudi, dans l'émission "Envoyé Spécial".

Un "hacktiviste" anonyme qui a trouvé le moyen d'écouter les communications téléphoniques des jihadistes du groupe État islamique, a intercepté pendant le tournage du reportage d'"Envoyé Spécial", une conversation entre un futur kamikaze qui prépare un attentat et son chef.

L'échange entre les deux personnes est bref:

"Voilà c'était nos adieux. C'est la dernière fois que l'on se parle. J'ai vu vos gars, mes frères, j'ai vu comment ils ont mis Paris à genoux".

"C'est toi qui vas nous manquer, mon cher. On espère te rejoindre le plus tôt possible", répond l'interlocuteur.

Pour l' "hacktiviste", qui a continué ses écoutes, aucune information n'a filtré sur les lieux d'un éventuel attentat.

Le lendemain du tournage, un homme se fait exploser dans un bus de la garde présidentielle, à proximité de l'avenue Mohamed V causant 12 morts et 20 blessés.

Cet attentat, revendiqué par le groupe État Islamique, serait selon eux signé par Abu Abdallah Al Tounisi.

Suite à l'attentat, l'équipe d' "Envoyé Spécial" est retournée voir l' "hacktiviste". Pour lui, le kamikaze entendu la veille serait celui à l'origine de l'attentat de Tunis. Il l'a compris après coup:

"Quand l'attentat a été fait en Tunisie, je suis revenu sur les enregistrements que j'ai fait le jour où ils ont parlé avec les dirigeants de Daech. Un des commandants félicitait Abou Abdallah d'être mort en martyr, et qu'il allait être accepté au paradis. Et là, j'ai compris que c'était la même personne qu'on avait écouté 24 heures avant", affirme t-il.

Selon les autorités tunisiennes, l'auteur de l'attentat suicide s'appelle "Houssam Ben Hedi Ben Miled Abdelli", un "vendeur ambulant" qui vivait dans un quartier populaire de Daouar Hicher, dans la banlieue de Tunis.

LIRE AUSSI: Tunisie: Le ministère de l'Intérieur affirme avoir identifié la personne à l'origine de l'attentat contre le bus de la garde présidentielle

Le Tunisien Houssam Abdelli, un paisible fan de foot devenu kamizaze

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.