ALGÉRIE
01/12/2015 11h:37 CET | Actualisé 01/12/2015 11h:37 CET

Les chiffres choc du redoublement scolaire en Algérie imposent une "correction de la réforme"

Archives

L’inspecteur général au ministère de l’éducation nationale, Nedjadi Meskem, a donné lundi 30 octobre 2015 à Biskra, au cours d’un rencontre avec les inspecteurs d’enseignement de 11 wilayas de sud, des chiffres édifiants sur l’ampleur des redoublements dans les différents paliers de l’enseignement.

10% des élèves redoublement dans les deux premières années de l’enseignement primaire, 30% sont recalés à la première année moyenne et entre 30 et 35% des lycées refont la première année secondaire.

Une situation qui impose, selon M.Nedjadi, de mettre en œuvre une stratégie de traitement pédagogique et de «correction de la réforme ».

Les chiffres avancés par M.Nedjadi – dont les propos sont rapportés par El Khabar – sont un peu plus prononcés que ceux avancés dans une enquête du syndicat du Conseil des lycées d’Algérie (CLA). Selon cette enquête du CLA, 11% des élèves du primaire redoublent, 29% des collégiens (moyen) et 16% des lycéens.

LIRE AUSSI : Une enquête du Conseil des Lycées : les 10% qui cachent la forêt de l'échec du système éducatif