MAROC
30/11/2015 14h:26 CET | Actualisé 30/11/2015 14h:48 CET

Agadir accueille un sit-in pour le climat

Agadir accueille un sit-in pour le climat
DR
Agadir accueille un sit-in pour le climat

ENVIRONNEMENT - "Agadir marche pour le climat." C’est sur cette idée qu’a été organisée dimanche 29 novembre dans la ville balnéaire une marche pour le climat dans le sillage de la Conférence des Nations unies sur le climat (COP 21) qui s’est ouverte aujourd’hui à Paris.

Le rassemblement, qui s’inscrit parmi les 2.300 marches programmées à travers la planète, a aussi été l’occasion de "marcher pour ceux qui ne peuvent pas le faire", en référence à l’interdiction de manifester à Paris instaurée au lendemain des attentats du 13 novembre.

"La planète avant le profit", "la Terre ne nous appartient pas, nous lui appartenons", ou encore "stop au réchauffement climatique", ont notamment scandé les quelque 1.000 participants, selon les estimations de l’ONG Surfrider Foundation Maroc, organisatrice de l’événement.

Un nombre bien en deçà des dizaines de milliers de personnes qui ont défilé dimanche à Sydney, Londres ou encore Mexico. Mais l’objectif est partout le même: "sensibiliser un maximum de citoyens à la protection de l’environnement". Dans le cas du Maroc, il s’agit aussi de montrer que le pays est concerné par l’enjeu environnemental.

Parmi ceux qui ont marché à Agadir, des membres de l’Observatoire régional de l’environnement, le Club d’environnement de la Faculté des sciences d’Agadir et plusieurs associations locales qui militent pour la protection de l’environnement.

Le Maroc a lancé un ambitieux plan de développement énergétique, avec pour objectif d’atteindre 42 % de la capacité installée en énergies renouvelables d'ici 2020. Un objectif récemment porté à 52% à l'horizon 2030.

La COP21, qui se clôturera le 11 décembre, réunit 150 chefs d’Etat dont le roi Mohammed VI. Le principal enjeu est de parvenir à un accord mondial pour limiter le plus possible le changement climatique. La prochaine édition se tiendra en 2016 à Marrakech.

Depuis 2010, Surfrider Foundation Maroc œuvre sur Agadir et sa région pour la sauvegarde du littoral. Entre autres initiatives, l’opération "J’aime ma plage" organisée chaque été depuis 2012 qui consiste à nettoyer une trentaine de kilomètres du littoral d’Agadir. "Nous effectuons aussi un travail en amont en instruisant les responsables de plage chargés de nettoyer et en les éduquant à la protection de la nature", explique Martine Rebecchini, directrice exécutive de l’ONG contactée par le HuffPost Maroc. Une opération qui a permis selon elle de ramasser 170 tonnes de déchets lors de l’édition 2015.

LIRE AUSSI: