30/11/2015 03h:03 CET | Actualisé 30/11/2015 03h:13 CET

Responsabilité sociétale des entreprises: effet de mode ou véritable engagement? (INTERVIEW)

Responsabilité sociétale des entreprises: effet de mode ou véritable engagement?
Responsabilité sociétale des entreprises: effet de mode ou véritable engagement?

ENTREPRISES – La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) fait petit à petit son chemin dans le monde de l’entreprise marocaine. Mais comment ce concept, selon lequel les entreprises doivent intégrer les dimensions sociales et environnementales dans leurs activités, se décline-t-il dans le management des entreprises marocaines? Que gagne une entreprise à respecter la RSE? S’agit-il d’un effet de mode ou d’un véritable engagement de l‘entreprise? Eclaircissements avec Radia Cheikh Lahlou, fondatrice de Déclic, une agence spécialisée dans le conseil en RSE et la communication responsable, au lendemain de la récompense de dix entreprises marocaines par le cabinet Vigeo, expert européen de l’analyse, de la notation et de l’audit-conseil, pour leur "responsabilité sociale".

HuffPost Maroc: Les entreprises marocaines sont-elles sensibles à la RSE?

Radia Cheikh Lahlou: La Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM) fait un grand travail de sensibilisation à la RSE à travers une charte qu’elle a définie et un label qui distingue les entreprises adoptant ce système de management. Aujourd’hui, il y a plus de 70 entreprises labellisées RSE par la CGEM. C’est un chiffre en constante progression et il faut savoir que lorsqu’on choisit d'être une entreprise responsable cela implique - entre autres - de déployer sa démarche dans l'ensemble de sa chaîne d'approvisionnement. C'est donc tout un tissu d'autres entreprises, notamment des PME que cela concerne et c'est là qu'il y aurait, à terme, une dynamique intéressante et un impact significatif pour le tissu économique marocain. Il est important de noter également qu'investisseurs et bailleurs de fonds exigent de plus en plus l'intégration de la RSE comme préalable à tout investissement.

Où se situe la performance RSE du Maroc aujourd’hui?

Au Maroc, c’est encore un débat naissant même si le prix Vigeo ainsi que d'autres initiatives montrent que la dynamique est en marche. Les entreprises marocaines sont traditionnellement généreuses et participent à la vie de leur territoire et des communautés qui le composent. Elles encouragent beaucoup le développement social, mais pour relever du domaine de la RSE, ces actions doivent être structurées, priorisées selon les attentes des parties prenantes les plus significatives à chaque entreprise.

Plusieurs entreprises marocaines ont compris que leur responsabilité sociétale résidait dans les réponses apportées à ces mêmes parties prenantes, dans une logique d'écoute, de construction et de création de valeur partagée. La RSE ne se limite bien évidemment pas à l'engagement social: de plus en plus, les entreprises sont également sensibles aux achats durables, à la RSE comme outil de gestion des risques sociaux et environnementaux mais elles sont encore trop peu à afficher une démarche intégrée. Il y a un travail important de sensibilisation à engager pour que la RSE soit perçue pour ce qu'elle est: un outil au service de la performance globale.

Les grandes entreprises sont visiblement "branchées" RSE. Qu’en est-il des petites et moyennes entreprises (PME)?

Malheureusement, la RSE reste l'apanage des grands groupes. La PME quant à elle a d'autres préoccupations pour assurer sa survie et sa compétitivité sur le marché. Là aussi, le travail de sensibilisation est important car la RSE doit être vécue comme un vivier d'opportunités et non comme une contrainte. Encore faudrait-il que les PME disposent de mesures incitatives pour s'engager dans la durabilité! L'ANPME subventionne d'ailleurs une partie de l'audit RSE pour l'obtention du label de la CGEM.

Combien coûte la RSE aux entreprises?

L'intégration et le déploiement de la RSE est effectivement un coût pour l'entreprise... qui sera très vite rentabilisé par les réductions de coûts, la performance des salariés, l'avantage concurrentiel et l'amélioration du climat social de l'entreprise. C'est toute l'attractivité de l'entreprise qui en bénéficie! Pour répondre plus précisément à votre question, il n'existe pas de "forfait RSE" à appliquer à chaque entreprise. Tout dépend de la taille de l'entreprise, de l'étendue de ses impacts négatifs et surtout, de l'intensité de l'engagement mené.

La RSE ne se résume-t-elle pas à de la communication d’entreprises pour certains acteurs économiques?

Les entreprises qui se servent de la RSE pour faire du "social washing" ou du "green washing" s'exposent à des risques importants car les parties prenantes (société civile, ONG, pouvoirs publics) veillent à la communication extra-financière des entreprises et peuvent dénoncer ces pratiques. C'est toute la crédibilité de l'entreprise qui est alors en jeu. Pour illustrer le coût du green washing, je vous renvoie au très récent scandale Wolkswagen qui s'engageait à réduire l'emprunte environnementale de ses véhicules alors que des milliers de moteurs étaient trafiqués.

Galerie photo Les entreprises primées par Vigeo pour leur "responsabilité sociale Voyez les images

LIRE AUSSI: