ALGÉRIE
30/11/2015 11h:51 CET | Actualisé 30/11/2015 12h:18 CET

Relizane: une manifestation artistique pour commémorer le 30e anniversaire de la mort de M'hamed Issiakhem

DR

La direction de la culture de la wilaya de Relizane organise, à partir du 1er décembre prochain, une manifestation artistique en hommage à l’artiste peintre M’hamed Issiakhem, à l’occasion de la commémoration du 30ème anniversaire de sa mort, a-t-on appris mercredi du directeur du secteur.

Cette manifestation comporte plusieurs activités dont un salon d’arts plastiques avec la participation d’une cinquantaine d’artistes algériens et élèves des instituts des Beaux-arts d’Alger, de Mostaganem, de Sidi Bel-Abbès, d'Oran, de Tlemcen, de Tizi Ouzou et de Batna, a indiqué Hadj Meshoub.

Des tableaux de l’artiste Issiakhem et autres copies de ses œuvres, de même que des esquisses qu'il a réalisées à l’occasion du premier anniversaire de la fête de l’indépendance et des essais de critique conçus par l’artiste seront exposés à l'occasion.

LIRE AUSSI:M'hamed Issiakhem, un génie forgé dans la douleur (PHOTOS)

Le salon regroupera, à la maison de la culture de la ville, des artistes nationaux de renom dont Azzaoua Maameri, Necib Rachid, Djeffal Adnane, Valentina Ghanem, Larbi Arezki, Zohra Sellal, Hachemi Ameur, Chandar Said, Hakar Lazhar et Hellal Zoubir.

Au programme de cette manifestation de trois jours, une conférence sur le parcours artistique d'Issiakhem sera animée par des enseignants d’arts plastiques et une fresque sera réalisée à l’ancienne gare ferroviaire de la ville de Relizane par des élèves des écoles des Beaux-arts et des artistes du pays.

La commémoration du 30ème anniversaire de la mort de M’hamed Issiakhem sera une occasion pour les hôtes de Relizane de visiter l’école primaire "la mosquée" de Relizane où a étudié l’artiste et des sites archéologiques que recèle la wilaya.

Né en 1928 à Azzefoune (Tizi Ouzou), M’hamed Issiakhem s’est installé à Relizane avec ses parents à l’âge de trois ans et y a étudié avant de rejoindre en 1947 l’école des Beaux-arts d’Alger puis l’école des Beaux-arts de Paris (France) de 1953 à 1958.

Après l’indépendance du pays, il a enseigné les arts plastiques à Alger et participa à plusieurs expositions en Algérie et à l’étranger remportant plusieurs prix. L'artiste est décédé le 1er décembre 1985.

LIRE AUSSI:Poème pour M'Hamed Issiakhem

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.