ALGÉRIE
27/11/2015 10h:50 CET | Actualisé 27/11/2015 10h:51 CET

Ouverture prochaine à Tlemcen d'un centre régional d'accueil des femmes victimes de violence et en détresse

DR

Un centre régional d’accueil des femmes victimes de violence et en détresse nécessitant prise en charge et orientation sera ouvert "prochainement" dans la commune de Hennaya (Tlemcen), a-t-on appris jeudi de la chargée des associations à la direction de l’action sociale (DAS) de la wilaya.

Cette structure est la troisième du genre au niveau national après celles de Tizi Ouzou et de Mostaganem, a indiqué Mme Hamdi Nabila lors d'une journée de sensibilisation, organisée à Tlemcen par la DAS à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la violence exercée sur la femme.

Ce centre sera doté de tous les moyens d’accueil et d’hébergement des femmes en situation sociale difficile pour les prendre en charge sur le plan sanitaire par une équipe spécialisée.

La chef de service famille et solidarité sociale à la DAS, Mme Bellifa Mama, a indiqué que son service accueille des femmes dans des situations difficiles et tente de les aider grâce aux programmes mis en place par l’Etat.

Elle a insisté, dans ce contexte, sur le rôle de l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM) et l’indemnité offerte aux diplômés et sur le travail des cellules d’écoute de proximité et des bureaux d’éducation et d’observation en milieu ouvert.

L’enseignant de droit Belmahi Fouad, de l’université de Tlemcen, a abordé les procédures légales que la femme victime de violence peut suivre pour faire valoir ses droits.

Le service de wilaya de la Police judiciaire de Tlemcen a enregistré, de janvier à novembre 2015, au moins 133 affaires de violence contre des femmes dont 63 ayant subi des coups et blessures volontaires, 31 autres des violences sexuelles et 39 de mauvais traitement, a-t-on relevé à la cellule de communication de la Sûreté de wilaya.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.