ALGÉRIE
27/11/2015 09h:04 CET | Actualisé 27/11/2015 10h:45 CET

"Ma piste aux étoiles", une galerie de portraits d'hommes de culture et d'intellectuels signé Nadjib Stambouli

Zinedine Zebar

Le recueil de portraits intitulé "Ma piste aux étoiles" de Nadjib Stambouli, paru en octobre dernier aux Editions Casbah, mémorie une pléiade de personnalités du monde des lettres et de la culture en Algérie. Journaliste chroniquer, Nadjib stambouli qui a eu le privilège de côtoyer de grands noms de la culture algérienne a retracé quelques uns de ces itinéraires dans un recceuil de 117 pages.

De figures artistiques et journalistiques des années 1970-80 restituées à travers leur vécu, ouvrant la voie à de véritables biographies. Son entourage professionnel composé d'un panel de journalistes notoires à l'image des défunts Bachir Rezzoug, Abdelkrim Djaâd, Tahar Djaout ou encore Abderahmane Mahmoudi, ont laissé en lui une admiration à la limite de la vénération, imprimée sur toute son oeuvre.

L'auteur de "Ma piste aux étoiles" retient de ses collègues journalistes, dont certains sont assassinés par le terrorisme intégriste, des qualités humaines et une mémoire plurielle incarnée dans cette oeuvre.

Préfacé par le journaliste et écrivain Arezki Metref, Stambouli promène le lecteur dans cet univers artistique, journalistique et littéraire des belles années de la culture algériennes dans effervescente Algérie post indépendance. A travers cette mutitude de portraits, l'auteur dresse celui d'une époque révolue qui regorgeait de talents.

A travers ces portraits-hommages, l'auteur décrit habilement des personnages flamboyants dans leurs traits singuliers, révélateurs de leurs personnalités.

Finement ciselés, ces portrait se prolongent à travers les multiples facettes de ces intellectuels porteurs d'une Algérie plurielle et moderne, à l'instar de l'écrivain Kateb Yacine, les journalistes Saïd Mekbel, Abderrahmane Mahmoudi,Tahar Djaout, les comédiens et dramaturges Azzedine Medjoubi, Abdelkader Alloula, Fellag et Sonia ou encore les poètes Djamal Amrani, Benmohamed et son regretté père, Mahboub.

Ce dernier, que l'auteur a ressuscité à travers son parcours artistique, était un homme de théâtre et poète, auteur de chants patriotiques dont le fameux "Min djibalina".

Des faits concrets, agrémentés de boutades agréablement restitués par Nadjib Stambouli soulignent le talent du conteur.

Dans un style élaboré alliant registre journalistique et littéraire, l'auteur s'attarde sur le vécu de ces personnages, un aspect qui devient le fil conducteur de cette "piste aux étoiles".

Né en 1953, Nadjib Stambouli a totalisé une expérience d'une quarantaine d'années d'exercice dans les rubriques culturelles de nombreux titres de la presse nationale dont le fameux Algérie Actualité.

"Ma piste aux étoiles"est son deuxième ouvrage après "Impact", un recueil de chroniques sorti en 2004.

"Ma Piste aux étoiles, Nadjib Stambouli, Editions Casbah, 500da

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.