26/11/2015 13h:39 CET | Actualisé 28/11/2015 06h:42 CET

Avion russe abattu par les Turcs: La crise pourrait profiter aux exportations de fruits et légumes marocains

COMMERCE - Alors que les tensions montent entre Moscou et Ankara suite à la destruction d'un avion bombardier russe mardi par des avions de chasse turcs, la crise diplomatique pourrait faire des heureux.

Le ministre russe de l'Agriculture, Alexander Tchakev, a déclaré que la Russie pourrait remplacer l'importation de légumes turcs, et notamment des tomates, par celle de pays partenaires comme le Maroc, Israël, l'Iran, l'Azerbaïdjan et l'Ouzbékistan, rapporte l'agence Reuters.

"Les légumes turcs représentent 20% du total des importations russes de légumes", a déclaré le ministre, ajoutant que la Turquie fournit plus de 360.000 tonnes de tomates à la Russie.

"La Turquie importe environ 250.000 tonnes d'agrumes, soit un quart du total des agrumes importés en Russie. Nous pouvons remplacer les importations d'agrumes par celles en provenance d'Afrique du Sud, du Maroc, de Chine, d'Argentine, d'Israël, d'Abkhazie et de Géorgie", a ajouté le ministre de l'Agriculture.

En 2014, 70.000 tonnes de tomates marocaines ont été importées en Russie, et les deux pays tablent sur une importation de 250.000 tonnes d'agrumes en 2015-2016. Des chiffres qui pourraient ainsi être revus à la hausse si l'embargo russe sur la Turquie se confirmait.

La même "opportunité" s’était présentée au Maroc en août 2014 suite à l'entrée en vigueur de l'embargo russe sur les produits alimentaires en provenance de l'Union Européenne, des Etats-Unis, de l'Australie, du Canada et de la Norvège. Des actions coordonnées avaient notamment été entreprises par les professionnels marocains.

Le volume des échanges commerciaux bilatéraux dépasse actuellement les 2 milliards de dollars, faisant du Maroc le second partenaire commercial de la Russie en Afrique, après l'Egypte. Les fruits et légumes, (principalement les agrumes et les primeurs) représentent l'essentiel des exportations marocaines vers la Russie.

LIRE AUSSI: