MAROC
25/11/2015 05h:17 CET | Actualisé 25/11/2015 05h:17 CET

Mandat d'arrêt international contre Mohamed Abrini, vu avec Salah Abdeslam avant les attentats

ATTENTATS - La justice belge a lancé mardi 24 novembre un mandat d'arrêt international contre un homme de 30 ans, Mohamed Abrini, identifié le 11 novembre en compagnie du suspect clé Salah Abdeslam comme étant au volant de la Clio qui a servi deux jours plus tard aux attentats de Paris, a annoncé le parquet fédéral mardi dans un communiqué.

Mohamed Abrini a été filmé le 11 novembre vers 19H00 dans une station-service de Ressons (Oise, nord de Paris). Décrit comme "dangereux et probablement armé", l'homme est "activement recherché par les services des polices belges et françaises", selon l'avis de recherche publié par la police fédérale.

LIRE AUSSI:34 actes islamophobes enregistrés en France après les attentats de Paris

Comme le rapporte RTL Belgique, Mohamed Abrini "mesure 1m75 et est de corpulence athlétique, il a la peau mate, les yeux bruns, les cheveux foncés et le visage fin. Il est dangereux et probablement armé. Il est demandé de s'abstenir d'intervenir soi-même et de prévenir immédiatement les services de police".

La police belge demande par ailleurs de "s'abstenir d'intervenir soi-même et de prévenir immédiatement les services de police. Pour les témoignages depuis l'étranger, veuillez composer le 0032 2/640.35.47", recommandent aussi les forces de l'ordre.

Le procureur de la République de Paris François Molins a confirmé la délivrance de ce mandat d'arrêt international, précisant que Mohamed Abrini était Belgo-Marocain et que son ADN avait été découvert dans la voiture retrouvée dans le 18e arrondissement de Paris.

Galerie photo Rabat rend hommage aux victimes des attentats de Paris Voyez les images