ALGÉRIE
23/11/2015 11h:31 CET | Actualisé 23/11/2015 11h:31 CET

Une administration locale sans documents papier en 2016, le pari du ministre de l'Intérieur

DR

L’objectif fixé par les pouvoirs publics est de parvenir en 2016 à "zéro papier" administratif à retirer auprès des institutions de la République au niveau local, a déclaré, lundi à Constantine, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui.

"L’Etat £uvre avec les moyens humains et matériels nécessaires mis en place à améliorer le service public, pas seulement à l’Etat-civil, mais également dans d’autres secteurs comme la santé, l’habitat, l’éducation ou le travail, en éliminant le volume encombrant que le citoyen doit fournir", a indiqué le ministre au cours d’une visite de travail de deux jours à Constantine qu’il a entamée à la délégation communale de la cité du 5-Juillet où il a mis en service l’opération de retrait du passeport biométrique.

"Au fur et à mesure que nous avancerons dans cette stratégie, le citoyen pourra, depuis son domicile et grâce à l’internet, formaliser un dossier et se faire établir le document administratif qu’il souhaite", a souligné M.Bedoui, mettant en relief l’importance du numéro national d’identification institué dans le cadre du système biométrique dans la concrétisation de l’objectif "zéro papier".

Le ministre de l’Intérieur s’est également rendu au centre d’enfouissement technique (CET) situé au lieu-dit "13ème km", près d’Ain Smara, où il a présidé une cérémonie de distribution de matériels de collecte de déchets (une centaine de bornes enterrées et aériennes et 20 camions à benne-tasseuse) à des micro-entreprises et à des communes.

Il a souligné, à cette occasion, l’importance des micro-entreprises opérant dans le secteur de l’environnement dans l’amélioration du cadre de vie des citoyens, ces derniers demeurant au centre de l’action de l’Etat. Les micro-entreprises qui se spécialisent dans la collecte des déchets et dans ce qui touche à l’environnement représentent une "énergie" que les autorités locales sont appelées à exploiter dans le cadre de la politique de complémentarité initiée par l’Etat.

M. Bedoui devait, tout au long de sa tournée, s’enquérir, au siège de la Sûreté de wilaya, de l’opération de mise en place de caméras de vidéosurveillance, et inspecter, à Constantine et à Ali-Mendjeli, de nombreux projets et réalisations liés, entre autres, à l’administration locale et aux secteurs de l’urbanisme, de l’habitat, de la jeunesse et des sports et de l’énergie.

Mardi, il se rendra dans les communes de Hamma-Bouziane, de Beni H’midène, de Didouche-Mourad, de Zighoud-Youcef et d’Ain Smara, avant de présider, dans l’après-midi, une rencontre avec les responsables locaux, les élus et le mouvement associatif.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.