ALGÉRIE
21/11/2015 06h:53 CET | Actualisé 21/11/2015 06h:54 CET

Israël ferme une radio palestinienne, la seconde en un mois

Twitter/Tarek Daccarret

L'armée d'occupation israélienne a annoncé samedi avoir fermé la station de radio à Al-Khalil à Hébron. Elle l'accuse d'encourager les violences. Cette fermeture arbitraire intervient, deux semaines après la fermeture d'une autre radio palestinienne, Al Hurria, dans cette ville de Cisjordanie.

Les forces militaires sont entrées dans les locaux d'Al-Khalil dans la nuit et ont ordonné à la station l'obligation de fermer pour six mois, a indiqué le directeur des programmes de la chaîne, Ezz Haddad.

"La radio Al-Khalil a diffusé à plusieurs reprises des propos encourageant le terrorisme et les actes de violence à l'encontre des civils israéliens et des forces de sécurité", a affirmé l'armée d'occupation dans un communiqué, précisant que le matériel et les équipements avaient été confisqués.

Dommages matériels

Sur sa page Facebook, la chaîne a posté des photos montrant les forces israéliennes, lourdement armées, arrivant dans ses locaux. Les responsables de la station ont aussi déploré des dommages matériels.

"Ils ont pris les ordinateurs, les équipements de communication, tout", a déclaré M. Haddad, démentant par ailleurs toute incitation de sa chaîne à la violence. La station n'émettait plus samedi matin.

La région de Hébron est l'un des point chauds de l'intifada des couteaux qui a débutée le 1er octobre ayant fait 86 morts côté palestinien - dont un Arabe israélien - et 15 côté israélien ainsi qu'un Américain et un Erythréen, selon un décompte de l'AFP.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.