ALGÉRIE
21/11/2015 04h:51 CET | Actualisé 21/11/2015 04h:52 CET

Grande frayeur : un forcené armé d'un couteau menace une fillette dans une école à Sidi Bel-Abbès

Twitter

L'école primaire Bouchentouf Mohamed, dans la commune de Boukhenfis (Wilaya de Sidi Bel Abbès) a connu en fin de semaine de grand moment de panique après l'intrusion d'un homme armé d'un couteau qui a attrapé une fillette de sept ans et a menacé de l'égorger.

Le journal El Khabar qui rapporte l'information indique que B.Mohamed, 36 ans, est entrée à l'école sans que personne ne s'en rende compte, en l'absence d'agents de sécurité et s'est dirigé vers l'entrée d'une des classes de deuxième année. Là, poursuit le journal, il a saisi brutalement par les cheveux la petite Hadjer Hamri.

Un enseignant a tenté de convaincre l'homme agité qui serait un malade mental de relâcher la fillette. Mais l'homme a sorti, à la stupeur générale, un couteau en criant: "ce sont des terroristes, nous devons les tuer".

Un grand moment de panique s'en en suivi dans l'école qui a été plongée "dans un climat de peur et d'hystérie". Des éléments de la gendarmerie sont arrivés quelque temps après qu'un enseignant ait réussi à arracher la petite Hadjer des mains du forcené.

La gendarmerie a convoqué le père de la fillette pour l'informer de la situation. M.Hamri a déclaré au journal El Khabar qu'il est inacceptable qu'on laisse une école primaire sans gardiens "alors qu'il y a des menaces actuellement pour les enfants en Algérie".

M.Hamri a indiqué que la fillette se trouve dans un état difficile et qu'il comptait l'emmener chez un psychologue samedi pour essayer d'atténuer "ses souffrances".

L'affaire devrait être soumise dimanche au procureur du tribunal de Sidi Bel Abbès. Le père de la fillette s'est dit indigné d'apprendre que l'homme qui a menacé sa fille a été libéré et qu'il est revenu chez-lui sans sanctions.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.