MAROC
20/11/2015 07h:37 CET | Actualisé 20/11/2015 07h:42 CET

Une femme voilée refusée d'entrée au Zara à Paris (VIDÉO)

POLÉMIQUE - La société Zara a présenté ses excuses et mis à pied un vigile et une responsable de magasin, après qu’une cliente voilée se soit vue samedi refuser l’accès à un de ses magasins en France a indiqué mardi à l’AFP un responsable du groupe.

La scène, qui a eu lieu samedi, au lendemain des attentats de Paris, a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, créant une polémique et des appels au boycottage de l’enseigne de prêt-à-porter espagnole.

LIRE AUSSI:

La cliente, portant un hijab, s’était vue interdite d’entrée dans un magasin Zara, situé à Plaisir (ouest de Paris).

"Le vigile lui a demandé d’enlever son voile, ce que la cliente a refusé et qui est tout à fait normal" au vu de la loi française, a déclaré mardi Jean-Jacques Salaün, directeur général de Zara France.

"C’était une initiative malheureuse de la part d’un vigile. Ce genre d’attitude n’existe pas chez Zara et il n’y a jamais eu aucune consigne du groupe en ce sens", a-t-il assuré.

Le responsable a ajouté qu’une "enquête est en cours", chez Zara et au sein de vigiles. "En attendant, le vigile et la responsable du magasin ont été sanctionnés et mis à pied".

La loi française interdisant la dissimulation du visage dans les lieux publics ne porte que sur les voiles intégraux, de type burqa ou niqab.

Le responsable de Zara France a expliqué avoir appelé la cliente concernée pour s’excuser au nom du groupe et condamner cette action, sitôt qu’il a eu vent de l’incident. "Des excuses que cette dame a acceptées", a-t-il précisé.

Galerie photo Quand le voile devient in Voyez les images