MAROC
20/11/2015 07h:57 CET | Actualisé 21/11/2015 13h:01 CET

Fadma Aït Mous, Driss Ksikes et Asma Lamrabet primés au prix Grand Atlas 2015

DR

LITTÉRATURE - Trois intellectuels marocains ont été primés lors de la 22e édition du prix Grand Atlas, dont la cérémonie a eu lieu le jeudi 19 novembre. Ils ont été sélectionnés parmi les auteurs de 12 oeuvres qui "interrogent la réalité marocaine sur tout le spectre de l’introspection sociale", rapporte la MAP.

Dans le catégorie "Essai", le journaliste Driss Ksikes et la politologue Fadma Aït Mous ont été récompensés pour leur livre "Le métier d’intellectuel" (Ed. En toutes lettres). Le livre rassemble des entretiens avec quinze penseurs marocains dont Mohamed Tozy, Abdellah Laroui et Fatima Mernissi. L'ouvrage permet de comprendre "les relations entre démarche scientifique et engagement citoyen" ainsi que sur la place des intellectuels dans la société, notamment marocaine.

Asma Lamrabet, médecin biologiste de formation et militante pour les droits des femmes à la lumière des textes religieux, a été primée dans la catégorie "Traduction" pour son ouvrage "Femmes et hommes dans le Coran" (Ed. Al-Bouraq). Ce dernier a été traduit du français vers l’arabe par Bouchra Laghzali. A travers cet essai, Asma Lamrabet expose une lecture éclairée des textes sacrés afin d’expliquer la place dédiée à la femme dans l’islam.

LIRE AUSSI:La question de l'égalité hommes-femmes et le fait religieux au Maroc

L’ouvrage collectif "Ce qui nous somme" (Ed. La croisée des chemins), paru au lendemain des attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015, a reçu le "Prix spécial du jury". Cet ouvrage collectif qui a connu la participation, entre autres, de Tahar Benjelloun, André Azoulay, Driss Jaydane, Asma Lamrabet et Driss Ksikes, appelle à "un vivre-ensemble, unissant nations, confessions religieuses et idéaux" dans une période marquée par l’extrémisme religieux et les conflits.

Lors de cette cérémonie, qui a été ponctuée par une minute de silence à la mémoire des victimes des attentats de Paris qui ont fait 129 morts et 352 blessés, le sociologue Edgar Morin a prononcé "un éloge de la liberté", en hommage aux victimes des attentats qui ont endeuillé la France et suscité au Maroc d'innombrables messages de sympathie.

Présidé par Edgar Morin, le jury de la 22e édition du prix Grand Atlas 2015 était composé de la libraire Souad Douiri Balafrej, le sociologue Mohamed Sghir Janjar, l'historien Mohamed Kenbib, la journaliste Maria Moukrim, le politologue Mohamed Tozy et la sociologue Sophie Bava. Créé par l'ambassade de France au Maroc pour valoriser l'édition marocaine, ce prix est organisé en partenariat avec la Bibliothèque nationale du royaume du Maroc (BNRM).

Galerie photo Les 7 livres marocains à lire à tout prix  Voyez les images