MAROC
19/11/2015 07h:55 CET | Actualisé 19/11/2015 07h:56 CET

La Turquie expulse des Marocains, membres présumés de Daech

Aéroport Atatürk à Istanbul (image d'illustration)
AFP
Aéroport Atatürk à Istanbul (image d'illustration)

DAECH - Les autorités turques ont expulsé une partie des huit Marocains arrêtés mardi à l'aéroport d'Istanbul et présentés comme des militants de Daech qui voulaient se rendre illégalement en Allemagne, a indiqué jeudi un responsable turc. "Ces individus ont été placés en garde à vue conformément aux évaluations des profileurs sur place, qui ont considéré ces ressortissants marocains comme des suspects de terrorisme", a précisé à l'AFP cette source gouvernementale sous couvert d'anonymat.

La même source n'a pas précisé le nombre de suspects expulsés mais souligné que certains d'entre eux étaient toujours en garde à vue. Les huit suspects avaient été arrêtés à l'aéroport Atatürk d'Istanbul mardi soir en provenance de Casablanca, affirmant être des touristes venus visiter la Turquie. Les médias turcs ont affirmé que ces huit personnes souhaitaient retourner en Europe en se faisant passer pour des réfugiés, sur la foi d'un document manuscrit retrouvé sur l'un d'eux détaillant les étapes en bateau, train et bus d'un périple jusqu'en Allemagne.

LIRE AUSSI:

Selon le responsable interrogé par l'AFP, les autorités turques n'ont pu pour l'heure confirmer ces informations. Depuis le début de l'année, plus de 650.000 migrants, pour l'essentiel des Syriens fuyant la guerre civile, ont quitté la Turquie pour les îles grecques, portes d'entrée vers l'Union européenne. De nombreux pays européens se sont alarmés de cet exode de masse. Leur inquiétude s'est encore accrue après les attentats de Paris.

Longtemps soupçonné de complaisance pour les groupes radicaux qui combattent le régime syrien, le gouvernement turc a, depuis plus d'un an, renforcé ses contrôles pour tenter de tarir le flot des jihadistes qui rejoignent les rangs de Daech depuis son territoire. Selon ses dernières statistiques, la Turquie affirme avoir déjà expulsé plus de 2.300 jihadistes présumés de son sol et interdit l'entrée à plus de 1.300 autres.

Galerie photo Qu'est-ce que Daech? Voyez les images