MAGHREB
19/11/2015 13h:21 CET

Tunisie: Le secteur privé est en grève générale à Sfax, l'URICA nuance le succès annoncé par l'UGTT

facebook/ugtt

De nombreux travailleurs du secteur privé ont conduit, jeudi, une grève générale à Sfax suite à l'appel de l'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) réclamant une augmentation des salaires.

إضراب عاملات و عمال القطاع الخاص كان اليوم تاريخيا و ذكرنا بملحمة 12 جانفي...مئات العمال تتجمع منذ الصباح الباكر ثم تتجه في مسيرات راجلة و صاخبة نحو الإتحاد الجهوي للشغل بصفاقس حيث إنصهر الجميع في جسم واحد ينشد نشيد الثورة و نشيد العمال و يرفع الشعار تلو الآخر للتأكيد على حق العمال في الحياة الكريمة...في الوقت نفسه آلاف الموظفين ينقطعون عن العمل لمدة ساعة واحدة للتعبير عن تضامنهم المبدئي المطلق مع إخوانهم...و في الأخير يتجه الجميع نحو الولاية في مسيرة رهيبة قدرها المختصون عددها بعشرين ألف...إنها ثورة ثانية ، ثورة على الظلم و الإستعباد و علاقات الإنتاج القائمة على الإستغلال و النهب...على الإتحاد العام التونسي للشغل أن يتلقف الرسالة و أن يواصل تحمل مسؤولياته كاملة في الدفاع عن منظوريهم بكل الوسئل بما في ذلك...الإضراب العام

Posté par Ameur Mnejja sur jeudi 19 novembre 2015

Une marche de protestation a été organisée allant de l'Union Régionale du Travail (URT) jusqu'au siège du gouvernorat.

Selon la TAP, 164 entreprises ont répondu à l'appel de l'Union Régionale du Travail faisant dire à certains syndicalistes que le taux de participation était proche de 100%.

Pour sa part, l'Union Régionale de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (URICA) affiliée à l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (UTICA), a refuté ce chiffre.

Dans une déclaration accordée à la TAP, Anouer Triki, président de l'URICA à Sfax a affirmé que "l’activité dans certaines zones industrielles à l’instar de la zone industrielle Oued Chaabouni a connu aujourd’hui un rythme soutenu, ainsi que dans les stations- services et les boulangeries."

كلمة الاخ بلقاسم العياري

Posté par ‎UGTT - الاتحاد العام التونسي للشغل - (page officielle)‎ sur jeudi 19 novembre 2015

Au balcon de l'URT de Sfax, le Secrétaire-général adjoint de l'UGTT Belgacem Ayari a harangué la foule de travailleurs présents. "Nous voulons dire au patronat, que nous tenons à nos augmentations salariales quelqu'en soit le prix! Ce n'est pas une faveur qu'ils nous accordent" clame t-il.

Dans une déclaration accordée à Radio Sfax, Belgacem Ayari affirme que ce rassemblement est une lettre "envoyée à l'UTICA pour se rasseoir à la table des négociations" afin de "revoir sa position sur les majorations".

Si jamais les négociations venaient à échouer de nouveau, Belgacem Ayari a menacé de "continuer à exercer leur droit de militantisme pacifique" n'ayant pas d'autre choix que de l'élargir "au grand Tunis puis à un niveau national".

Les négociations sur la majoration des salaires dans le secteur privé ont commencé depuis plus deux mois sans aboutir jusqu'à ce jour à un accord entre la centrale syndicale et l'UTICA.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.