MAGHREB
18/11/2015 07h:42 CET

53% des Tunisiens trouvent peu attirante une femme qui exprime ses opinions en public

Meriel Jane Waissman

Pour 53% des Tunisiens, une femme qui s'exprime en public n'est "pas attirante".

C'est le constat tiré d'une des dix affirmations posées par le site britannique d'études de marchés YouGov entre les mois de septembre et octobre 2015 à plus de 42.000 personnes originaires de 24 pays, dont la Tunisie.

Ce pourcentage place la Tunisie sur la deuxième marche des pays ayant répondu "oui" à cette affirmation, au même titre que les Égyptiens (53% également), se plaçant ainsi juste devant les Marocains (52%). Les Algériens sont quant à eux en tête du classement, considérant à 55% qu'une femme qui exprime ses opinions publiquement n'est pas attirante.

La région Moyen Orient-Afrique du Nord (MENA) apparait comme "la région la plus conservatrice" selon l'étude en se référant aux réponses données pour les 10 affirmations.

  • Pour l'affirmation: "Le rôle principal d'une femme est de prendre soin de son mari", 74% des sondés de la régions MENA répondent par l'affirmative. En Grande-Bretagne, en Allemagne ou en France, le pourcentage de réponses positives est entre 14% et 17%.
  • Pour 54% des habitants de la région MENA, "la place de la femme est à la maison". Cependant, l'étude montre une rupture entre les réponses masculines et féminines à cette affirmation puisque 61% des hommes l'approuve tandis que 71% des femmes la désapprouve.
  • Pour l'affirmation "Cela vous pose problème si la femme gagne plus d'argent qu'un homme", 59% estiment que "oui".

Cependant, pour de nombreuses autres affirmations, les habitants de la régions MENA semblent sur la même longueur d'ondes que certains pays européens:

  • À l'affirmation "c'est bien pour une femme de faire une carrière professionnelle par ses propres moyens", 83% ont répondu par la positive. Les femmes de la région sont même 96% à avoir dit "oui" à cette affirmation, loin devant les femmes allemandes (88%), les femmes françaises (90%) ou même les femmes britanniques (94%).
  • 78% des habitants de la région MENA estiment également que "les hommes doivent passer plus de temps à faire les tâches ménagères", bien plus que les allemands (74%) ou les britanniques (71%).

Selon cette étude, les Suédois, les Finlandais et les Danois sont les pays qui respectent le plus l'égalité des genres.

À noter que l'affirmation "Une femme qui s'exprime en public n'est pas attirante" est la seule pour laquelle l'étude dresse un résultat par pays. Pour les autres, le site britannique a préféré regrouper les résultats de l'ensemble des pays sous l'appellation "région MENA".

LIRE AUSSI:Pour abolir les inégalités hommes-femmes, chacun doit se mobiliser

Tunisie: Le ministère de l'Emploi signe un accord avec une fondation française pour plus d'égalité des sexes

Tunisie: Les femmes rurales de Kasserine cherchent leur voix

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.