MAROC
17/11/2015 13h:43 CET | Actualisé 17/11/2015 13h:57 CET

Un innocent accusé de terrorisme par des médias belges

Un jeune Belge clame son innocence suite à une erreur médiatique
Facebook
Un jeune Belge clame son innocence suite à une erreur médiatique

INTOX - En Belgique, un jeune homme a été présenté, par erreur, à la une des médias comme l'un des kamikazes des attentats de Paris. La photo du jeune homme nommé Brahim Ouanda a été publiée par différents médias belges à la place de celle de l'un des vrais auteurs des attaques du 13 novembre à Paris, Brahim Abdeslam.

Dans une vidéo diffusée sur Facebook par Tchen Brahim, un travailleur social de la commune de Molenbeek-Saint-Jean, la victime s'exprime et raconte comment il a été prévenu:

"Ils se sont trompés de photo, ils ont mis une image à moi, alors que je n'ai rien à voir. J’ai été prévenu par un cousin qui travaillait à l’aéroport... Il a directement prévenu mon frère qui m'a prévenu et l'on est allés porter plainte à la police... Il est écrit le nom de Brahim Abdeslam, alors que moi, c'est Ouanda Brahim et je répète, c'est Ouanda Brahim, moi. Cela n'a rien à voir."

PARTAGER: Voilà encore une fois ..on tape au hasard dans la jeunesse..l’identité d'un jeune du quartier usurpé par les médias .Un SCANDALE... mais nous saluons l accueil des policiers qui ont essayer de faire le nécessaire malgré un accueil virulent. On lâchera pas. bienvenue dans le monde de la stigmatisation au 1080

Posté par Tchen Brahim sur lundi 16 novembre 2015

Selon nos informations, la famille du jeune homme est sous le choc de voir leur fils injustement exposé à la une des médias alors qu'il est innocent. La photo a été prise il y a plusieurs années lors d'un match de foot à Molenbeek-Saint-Jean, comme on peut le lire dans une interview que Brahim Ouanda a accordée à un média belge.

Une erreur médiatique que Brahim n'est pas prêt d'oublier et surtout de pardonner. Le jeune homme, qui se dit toujours "sous le choc", a d'ailleurs pris un rendez-vous avec un psychologue pour l'aider à passer au-dessus de cette situation. À présent, seul le site internet belge la Dh.be, l'un des médias qui a affiché sa photo dans un premier temps, a changé son article et retiré la photo de Brahim Ouanda.