ALGÉRIE
17/11/2015 05h:23 CET | Actualisé 17/11/2015 06h:41 CET

Poutine promet de trouver les coupables et de les punir

Russian President Vladimir Putin heads a meeting on Russian plane crash in Egypt in Moscow's Kremlin, Russia, early Tuesday, Nov. 17, 2015. The head of Russia's FSB security service says the crash of the passenger plane in Egypt was the result of a 'terrorist' act. Alexander Bortnikov told Putin on Tuesday that a homemade explosive device blew up on the plane. All 224 people on board the plane, most of them Russian tourists, were killed in the Oct. 31 crash. (Alexei Nikolsky/SPUTNIK, Kremlin Poo
ASSOCIATED PRESS
Russian President Vladimir Putin heads a meeting on Russian plane crash in Egypt in Moscow's Kremlin, Russia, early Tuesday, Nov. 17, 2015. The head of Russia's FSB security service says the crash of the passenger plane in Egypt was the result of a 'terrorist' act. Alexander Bortnikov told Putin on Tuesday that a homemade explosive device blew up on the plane. All 224 people on board the plane, most of them Russian tourists, were killed in the Oct. 31 crash. (Alexei Nikolsky/SPUTNIK, Kremlin Poo

Le président russe Vladimir Poutine a promis de "trouver et punir" où "qu'ils se cachent" les responsables de cet attentat, revendiqué dès les premiers jours par l'organisation État islamique (EI).

Le crash était un "attentat", ont officiellement déclaré les services secrets russes (FSB) mardi. "Pendant le vol, un engin explosif artisanal d'une puissance équivalente à 1 kg de TNT s'est déclenché", ont-ils précisé.

"Nous ne sécherons pas nos larmes. Cela nous marquera à jamais. Mais cela ne nous empêchera pas de trouver et punir les criminels", a déclaré M. Poutine.

Estimant que le crash de l'avion "marquera à jamais" la Russie, Vladimir Poutine a promis de "trouver et punir les criminels", sans nommer pour autant l'EI.

"Nous devons le faire sans tarder, trouver leur identité. (...) Nous les trouverons en n'importe quel point de la planète et nous les punirons", a poursuivi le président.

L'aviation russe va "intensifier" ses frappes en Syrie après l'attentat contre un avion russe qui a fait 224 morts le 31 octobre, a annoncé mardi le président russe Vladimir Poutine.

En représailles, le président Vladimir Poutine a également annoncé une intensification des frappes aériennes en Syrie où des chasseurs et bombardiers russes opèrent depuis le 30 septembre.

La Russie, annonce-t-on, est prête à offrir 50 millions de dollars de récompense en échange d'informations l'aidant à identifier les "terroristes" responsables du crash, ont ajouté les services secrets.

"L'action militaire de notre aviation en Syrie doit être non seulement poursuivie, mais aussi intensifiée pour que les criminels se rendent compte que le châtiment est inévitable", a déclaré le président russe lors d'une réunion avec des responsables sécuritaires russes qui s'est tenue dans la nuit de lundi à mardi.

Le crash de l'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet, en provenance de Charm el-Cheikh et à destination de Saint-Pétersbourg (nord-ouest de la Russie), est la pire catastrophe aérienne ayant jamais frappé le pays et le pire attentat contre des Russes en dix ans.

Galerie photo Sinai Plane Crash Voyez les images

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.