ALGÉRIE
16/11/2015 05h:55 CET | Actualisé 16/11/2015 05h:55 CET

Une statue de Massinissa au centre d'Alger en 2016

Archives

Une statue sera conçue et érigée à Alger en 2016 à la mémoire de Massinissa, fondateur du premier état numide, a appris l'agence de presse algérienne (APS) auprès du secrétaire général du Haut commissariat à l’amazighité (HCA) Si El Hachemi Assad.

Invité au Forum du quotidien "El Djoumhouria", M. Assad a souligné que le site où sera érigé la statue a été retenu dans la place "El Fouara" à Alger-centre en commun accord avec le wali, le président de l’Assemblée populaire communale de Sidi M’hamed et le HCA.

Ce projet vise à réhabiliter la culture amazighe et l’histoire en application des recommandations du colloque international sur Massinissa organisé en septembre 2014 à El Khroub (Constantine), a expliqué M. Assad.

LIRE AUSSI: Le consortium Louis-Berger rafle les contrats de l'étude d'exécution des travaux de restauration de La Casbah et du mausolée d'Imedghacen

En prélude à cette oeuvre, qui sera financée sur budget de la commune, une commission a été installée au niveau du Haut commissariat à l’amazighité, composée de spécialistes en histoire, d'artistes et de sculpteurs pour organiser un concours national de la meilleure conception dont les résultats seront affichés à l’occasion de la célébration de l’Année amazighe en janvier prochain, selon

le même responsable, qui a indiqué que toutes les institutions de l’Etat sont mobilisées pour la concrétisation de ce projet de statue "qui fera la fierté de l’Algérie et contribuera à la promotion de la culture amazighe".

L'Etat numide, fondée au deuxième siècle avant JC par Massinissa, était prospère et occupait une place prépondérante dans le bassin méditerranéen. Un royaume disposant de sa propre monnaie, très respecté, fidèle aux traités et refusant toute ingérence extérieure dans ses affaires intérieures, a-t-on évoqué.

Massinissa est l'auteur du célèbre adage "l'Afrique aux africains", qui dénote d'un grand attachement à la souveraineté, a-t-on rappelé.

Par ailleurs, Si El Hachemi Assad a rappelé les différents acquis et réalisations concrétisées par le HCA durant les vingt dernières années, soulignant que le HCA £uvre à la promotion de la langue et la culture tamazighes dans les secteurs de l'éducation, de l’information et de l'enseignement supérieur et dans les domaine de l’édition et de la traduction.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.