MAROC
16/11/2015 08h:23 CET | Actualisé 16/11/2015 08h:32 CET

Ouverture d'une enquête suite au décès d'une personne prise d'un "malaise" dans un poste de police de la place Jamaâ El Fna

Marrakech: "Malaise" d'une personne dans un poste de police, ouverture d'une enquête
Marrakech: "Malaise" d'une personne dans un poste de police, ouverture d'une enquête

JUSTICE - La Préfecture de police de Marrakech a annoncé que ses services ont ouvert, dimanche soir, une enquête pour déterminer les circonstances du décès d'une personne prise d'un "malaise" lors de sa présence au service de la permanence de police de la Place Jamaâ El Fna.

Un communiqué de la Préfecture indique que selon les premiers éléments de l'enquête, le défunt est entré en conflit avec une personne qui l'a accusé de harcèlement.

L'homme de 54 ans s'est évanoui au service de la permanence où il se trouvait en compagnie de plusieurs individus, ce qui a nécessité son transfert d'urgence à bord d'une ambulance vers l'hôpital où il a rendu l'âme, précise la même source.

La dépouille a été déposée à la morgue pour autopsie et une enquête a été ouverte à ce sujet sous la supervision du parquet compétent, lors de laquelle il a été procédé à l'audition des témoins présents sur place, en attendant la détermination des circonstances de cet incident.

En octobre dernier, huit policiers impliqués dans la torture d'un jeune homme arrêté alors qu'il était sous l'emprise de stupéfiants, avaient été emprisonnés sur ordre du procureur général de Casablanca. Le jeune Marocain avait été mis en détention dans un poste de police de la ville blanche avant d'être transféré dans un hôpital où il est décédé.