ALGÉRIE
15/11/2015 06h:02 CET | Actualisé 15/11/2015 06h:02 CET

Dattes : une production record de 10 millions de quintaux, dont 300.000 quintaux destinés à l'exportation

Nejma Rondeleux pour le HuffPost Algérie

Une "production record" de plus de 10 millions de quintaux de dattes devrait être réalisée cette année, à Biskra, avec des exportations attendues de 300.000 quintaux de "Deglet Nour", a indiqué samedi le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Sid-Ahmed Ferroukhi.

Le ministre a déclaré au cours d’un point de presse, relayé par l'Agence de presse algérienne (APS), en marge de l’inauguration du salon de la datte, à Tolga, que les prévisions tablent sur une production de qualité qui devrait dépasser, pour la première fois, le cap des 10 millions de quintaux, contre 4 à 5 millions de quintaux durant les exercices précédents.

Cet accroissement de la production, a ajouté le ministre, est le résultat de l’entrée en production de nouvelles palmeraies, portant à 18 millions le nombre de palmiers-dattiers en Algérie où 170.000 hectares sont désormais consacrés à la phoeniciculture.

LIRE AUSSI:Le dur combat de la datte du Souf contre la pomme de terre

S’agissant de l’exportation de dattes, le ministre, rappelant qu’il était attendu d’exporter 300.000 quintaux de ‘‘Deglet Nour’’, a insisté sur la nécessité de la mise en place d’un ‘‘programme d’objectifs’’ pour continuer à aller de l’avant et exporter davantage d’une année à une autre.

M. Ferroukhi a par ailleurs affirmé qu’un dossier relatif à la labellisation de "Deglet Nour" de Tolga sera déposé "avant la fin de l’année en cours" devant la commission nationale instituée à cet effet, de sorte, a-t-il dit, à obtenir ce label au cours du 1er trimestre de 2016.

A une question relative au "soutien de l’Etat" à la filière phoenicicole, le ministre a soutenu que l’augmentation significative du nombre de palmiers productifs ‘‘illustre parfaitement’’ l’effort des pouvoirs publics au profit de cette activité agricole. L’Etat, a-t-il ajouté, entend aujourd’hui "relever le défi d’une qualité encore meilleure, de la régénération des palmiers anciens et de la promotion des exportations des dattes algériennes dont la qualité est mondialement reconnue".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.