MAGHREB
14/11/2015 08h:37 CET

Attentats de Paris: Pour Béji Caid Essebsi, c'est "l'obscurantisme contre la lumière"

Cérémonie d'ouverture du séminaire sur la transition démocratique en Tunisie
FIDH - International Federation for Human Rights/Flickr
Cérémonie d'ouverture du séminaire sur la transition démocratique en Tunisie

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a condamné samedi les attentats "barbares" perpétrés à Paris, à l'issue d'un bref entretien avec François Hollande à l'Elysée, au lendemain des attaques perpétrées dans la capitale qui ont fait 128 morts et de nombreux blessés.

"La Tunisie condamne énergiquement ces agissements barbares et elle appelle tous les peuples épris de liberté à coordonner leurs efforts contre ce mal", a affirmé dans une déclaration à la presse M. Essebsi, dont le pays avait aussi été frappé par des attentats meurtriers au musée du Bardo en mars, puis dans un hôtel de la station balnéaire de port el Kantaoui en juin.

Dans Paris "la ville des Lumières", c'est "l'obscurantisme contre la lumière", a-t-il estimé, dans la cour de l'Elysée.

"La Tunisie appelle tous les peuples épris de liberté à coordonner leurs efforts contre ce mal. Chaque pays doit se sentir concerné, il n'y a pas un seul pays qui soit à l'abri d'une action pareille et la réponse doit être une réponse collective, une réponse solidaire", a aussi déclaré le président tunisien.

Il s'est félicité de "la coopération entre les services français et les services tunisiens en matière de terrorisme", souhaitant qu'elle soit encore "renforcée".

Beji Caid Essebsi, qui est en visite privée en France, et dont le pays a été victime d'attentats meurtriers cette année, est reçu à sa demande, a-t-on précisé.

LIRE AUSSI: