MAROC
13/11/2015 06h:27 CET | Actualisé 13/11/2015 06h:28 CET

Une marche en solidarité avec les familles des enfants malvoyants percutés par un camion-benne à Casablanca

MANIFESTATION - Une marche organisée par la société civile en solidarité avec les familles des deux enfants malvoyants morts dans un accident de la route, le 9 novembre, a eu lieu jeudi 11 novembre à la place An-Nasr à Casablanca, lieu du drame.

Une fille de 14 ans et un garçon de 7 ans avaient trouvé la mort après avoir été percutés par un camion-benne à Casablanca, près de l’Institut Ben Jdia, centre de formation pour personnes malvoyantes sous la tutelle de l’Organisation alaouite pour la protection des aveugles au Maroc.

"Je n’oublierai jamais ce qui s’est passé", a déclaré la mère d’une des victimes dans un reportage du journal télévisé de la chaîne nationale 2M. Pour les manifestants, le problème est avant tout lié au transport. "Plusieurs enfants ont des problèmes pour aller à l’école parce qu’il n’y a pas de moyens de transport en commun dédiés", affirme un citoyen. "Des fois, nos enfants sont contraints de sortir de la maison à 5 heures du matin pour arriver à 8 heures", dénonce une manifestante.

Les écoliers malvoyants étudiant au sein de ces instituts spécialisés doivent compter sur leurs propres moyens afin de se rendre sur leur lieu de formation. Plusieurs autres manifestants ont dénoncé le non-respect des normes d’accessibilité des transports publics pour les personnes à besoin spécifiques.

Galerie photo Les inventions qui vont révolutionner le futur Voyez les images

LIRE AUSSI: La maman d'un enfant handicapé remercie un petit garçon qui a joué avec lui