MAROC
12/11/2015 09h:04 CET | Actualisé 12/11/2015 09h:04 CET

"Beidaoui(es)", l'exposition de Cédric Matet qui rend hommage à Casablanca

"Beidaoui(es)", l'exposition qui rend hommage à Casablanca
"Beidaoui(es)", l'exposition qui rend hommage à Casablanca

EXPOSITION - Après un passage à l’Institut français de Marrakech en janvier dernier, le plasticien français Cédric Matet revient au Maroc, à Casablanca cette fois-ci, pour présenter les portraits de son nouveau projet "Beidaoui(es)".

Le vernissage qui aura lieu le 20 novembre au Sofitel Tour Blanche de Casablanca, permettra de présenter à travers 21 photographies de Casablancais, leur façon de vivre et de voir la capitale économique.

Très fortement inspiré par l’art byzantin, cet artiste originaire de Sète en France a passé des entretiens avec des personnalités marocaines comme Oum, Abdellah Taia, Aicha El Beloui, Ayoub Amrani, Bahaa Trabelsi, Hicham Lasri, Layla Chaouni, Malek Akhmiss, Noureddine Lakhmari…Pour nous faire découvrir la ville de Casablanca telle qu’eux la vivent.

L’artiste explique avoir pris les photos depuis un toit parce qu’il considère que "c’est en hauteur que l’on peut le mieux apprécier la ville", confie-t-il au HuffPost Maroc.

Inspiré par la tension, l’urbanité et la modernité de la ville blanche, Cédric Matet, qui avait une résidence d’artiste à l’Institut français de Casablanca en juin 2015, dit être "tombé amoureux de cette jungle urbaine".

Galerie photo Un avant goût de l'exposition de Cédric Matet Voyez les images