MAROC
11/11/2015 14h:07 CET | Actualisé 11/11/2015 14h:07 CET

Maxime Karoutchi: "je suis Marocain avant d'être juif"

IDENTITÉ - Le chanteur et musicien marocain de confession juive Maxime Karoutchi est fier de ses origines et le fait savoir. Dans une vidéo publiée sur Youtube le 8 novembre, l’artiste appelle son public à le qualifier de « marocain » et non de "juif". "La religion est une question personnelle, demain, je peux changer de religion mais je resterai toujours marocain", dit-il dans cette longue vidéo de 18 minutes qui a déjà fait le tour des réseaux sociaux.

LIRE AUSSI:Une juive marocaine jetée à la rue par sa famille pour s'être convertie à l'islam (VIDÉO)

Maxime Karoutchi appelle à "ce que l’on enseigne aux enfants l’histoire de leur pays dans toute sa richesse". "Je veux que mes enfants restent dans leur pays, et soient fiers de son histoire", confie le musicien casaoui qui revient sur la question de la coexistence. "Il faut revenir à la vraie coexistence marocaine, celle des bons rapports de voisinage. Les portes étaient toujours ouvertes avant. Il y avait une vraie mixité sociale", se remémore l’artiste.

Maxime Karoutchi propose aussi à ce que les chants andalou et gharnati soient enseignés dans tous les conservatoires marocains. Pour lui, c’est le seul moyen de préserver cet héritage qui tend à disparaitre, parce qu’il n’est toujours pas écrit.

Galerie photo Ces hommes d'influence juifs marocains Voyez les images