ALGÉRIE
09/11/2015 05h:37 CET | Actualisé 09/11/2015 05h:37 CET

Lancement de l'opération de délivrance de la carte grise dans 13 communes de la wilaya d'Alger

Archices

Les résidents de 13 communes de la wilaya d'Alger pourront se faire établir leurs cartes grises à partir d'aujourd'hui au niveau de leurs APC.

L'opération sera généralisée avant la fin 2015 aux 1541 communes du pays dans le cadre de la modernisation de l'administration, a indiqué le directeur des systèmes informatiques au ministère de l'Intérieur et des Collectivité locales, Mahfoudi Redouane lors du lancement officiel de l'opération dans la commune d'Ain Benian.

La démarche s'inscrit, selon le responsable, dans le cadre de "la stratégie de modernisation de l'administration publique visant la facilitation de la délivrance des documents administratifs et l'amélioration du service public ayant concerné notamment la connexion, durant le premier semestre de l'année en cours, de plusieurs départements ministériels au registre national d'état civil".

Il a ajouté que le citoyen peut désormais retirer sa carte grise le même jour du dépôt du dossier auprès de sa commune de résidence sans toutefois présenter aucun document d'état civil sauf une pièce justifiant le lieu de résidence (quittance d'électricité, du gaz ou d'eau).

De son côté, Hassan Boualem, directeur du centre national des titres et documents sécurisés relevant du ministère de l'Intérieur, a indiqué que le passeport biométrique est désormais délivré par l'APC dans les wilayas d'Alger, Oran, Ouargla, Constantine et Annaba.

Il a invité les citoyens ayant déposé une demande de passeport biométrique à consulter le site du ministère de l'Intérieur pour suivre leurs dossiers soulignant la possibilité de changer la photo d'identité en téléchargeant une autre si elle est rejetée par les système, rappelant que plus de 2.000 photos ont été rejetées dont 1000 environ ont été remplacées à travers ce site.

Le même responsable a relevé par ailleurs que le réseau électronique du ministère avait reçu du 7 septembre au 5 novembre, quelque 930 dossiers concernant le passeport biométrique dont 831 dossiers ont été traités dans un délai ne dépassant pas les trois jours.

Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales avait souligné récemment que l"'administration électronique est un prélude à la mise en place de la gouvernance (électronique) algérienne et que la généralisation des technologies de l'information et de la communication dans l'administration publique contribuera à l’humanisation de la relation entre l'administration et le citoyen et à la lutte contre les lenteurs bureaucratiques et la corruption".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.