ALGÉRIE
05/11/2015 13h:41 CET | Actualisé 05/11/2015 13h:50 CET

Terrorisme, trabendo, harga : l'armée en action à Bouira, In Guezzam, Maghnia et Mostaganem

DR

L’armée poursuit ses opérations dans la Wilaya de Bouira. Deux (02) refuges contenant des explosifs ont été détruits mercredi, près de Djebahia, dans la Wilaya de Bouira par les forces combinées de l'Armée nationale populaire (ANP) relevant du secteur opérationnel de Bouira/1ère Région militaire, indique jeudi un communiqué du ministère de la Défense nationale.

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et suite à l’opération de recherche et de ratissage déclenchée par les forces combinées de l'ANP relevant du secteur opérationnel de Bouira/1ère Région militaire (RM), un détachement a découvert et détruit, le 04 novembre 2015, deux (02) refuges près de Djebahia contenant des explosifs, des denrées alimentaires et d'autres objets" lit-on dans le communiqué publié sur le site du MDN.

Le ministère de la défense nationale, rappelle-t-on, a annoncé mardi la destruction, mardi, dans la même wilaya de Bouira de deux (02) refuges contenant des explosifs, des denrées alimentaires et d'autres objets. Il a également indiqué qu’au cours d’une opération de ratissage, un détachement a découvert et détruit, le 03 novembre 2015, treize (13) mines.

28 "harrags" arrêtés à Mostaganem

Le ministère de la défense a également annoncé par ailleurs, l’arrestation du 11 contrebandiers à In Guezzam dans le grand sud et la saisie d’un véhicule tout-terrain et (1.520) kilogrammes de denrées alimentaires. Une action qui, précise le communiqué, entre dans le "cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée".

Dans l’ouest du pays, les gardes-frontières de Tlemcen et de la Gendarmerie de Maghnia ont saisi "trois (03) véhicules, 6.590 kilogrammes de déchets de cuivre, 4.850 litres de carburants, ainsi que 1.500 paquets de cigarettes."

A Mostaganem, les garde-côtes ont mis en échec une tentative d’émigration clandestine de (28) personnes à bord de (03) embarcations. Dans un autre contexte, indique le communiqué, les "éléments des gardes-frontières d’Ain Safra relevant du secteur opérationnel de Naama, et en coordination avec les éléments de la Gendarmerie nationale ont saisi 298,4 kilogrammes de kif traité".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.