04/11/2015 07h:15 CET | Actualisé 04/11/2015 07h:18 CET

Energies: Amara drague le Medef

DR

INVESTISSEMENTS - Mardi à Rabat, une rencontre a eu lieu entre le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara, et une délégation de chefs d'entreprises françaises membres du Medef (patronat français), conduite par Thierry de Margerie, président d'Alstom Maroc et vice-président Afrique de ce géant des transports. Au centre des entretiens? "La prospection de nouvelles opportunités d'investissement en énergie", indique l’agence MAP.

D’emblée, le ministre a présenté les opportunité d’investissements sur le marché marocain, notamment dans les secteurs du Gaz naturel liquéfié (GNL) et des énergies renouvelables. Des discussions qui ont "permis de donner une certaine visibilité sur les différents programmes énergétiques nationaux entrepris par le royaume, sachant que le Maroc offre pour les années à venir d'innombrables opportunités d'investissements susceptibles d'intéresser ces entreprises françaises", a indiqué Amara.

LIRE AUSSI: Energies renouvelables: Le Maroc veut combler les lacunes juridiques

Il s’agit d’un "point d'actualité sur l'avancement des différents programmes énergétiques, notamment le GNL, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique", a souligné Thierry de Margerie, lequel était accompagné de plusieurs patrons opérant dans les secteurs de l'énergie et de l'eau, les infrastructures de transport et l’environnement. Et le businessman français d’ajouter: "Nous avons maintenant la visibilité pour se préparer aux appels d'offres qui vont sortir et dans lesquels les entreprises françaises vont se présenter".

Pour rappel, la contribution de l'Agence française de développement (AFD) aux projets de l'ONEE a débuté en 1996 et a concerné, particulièrement, le Programme d'électrification rurale global et le renforcement des réseaux de transport. Une contribution de l'ordre de 4,4 milliards de dirhams.

D’autres actions de coopération bilatérale ont été réalisées dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique. A l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), plusieurs réalisations ont été effectuées notamment le projet de jumelage institutionnel Maroc-Union européenne pour le renforcement des capacités institutionnelles et techniques de l'ADEREE (Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique), qui a débuté en janvier 2012 pour une période de 24 mois et a porté sur 57 activités organisées en 5 volets.

LIRE AUSSI: