MAGHREB
03/11/2015 13h:23 CET | Actualisé 04/11/2015 06h:25 CET

Tunisie: Premier pays arabe à diffuser "Much loved" dans le cadre des Journées Cinématographiques de Carthage

facebook/muchloved

Le programme des 26èmes Journées Cinématographique de Carthage 2015 (JCC 2015) est tombé. Parmi les 17 longs métrages dans la sélection officielle pour le Tanit d'Or se trouve le film "Much Loved".

Durant une semaine, les fans de cinéma pourront arpenter les différentes salles du pays afin de voir plus de 500 projections sur l'ensemble du territoire.

La surprise de la liste des longs métrages dans la course pour le Tanit D'or -prix récompensant les longs-métrages- vient de la présence du film franco-marocain de Nabil Ayouch "Much Loved" ou "Ezzine Eli Fik" en arabe.

"Much Loved" raconte le quotidien de Noha, Soukaina, Randa et Hlima, quatre jeunes femmes vivant d'amour tarifé à Marrakech. Vivantes, émancipées, libres et dignes, elles surmontent les difficultés de la vie dans une société violente qui les utilise tout en les jugeant et condamnant. "Much Loved" parle donc de prostitution dans une société marocaine conservatrice.

Ce film présenté au festival de Cannes 2015 a été interdit au Maroc par le ministère de la Communication sous prétexte que l'oeuvre comportait un "outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine, et une atteinte flagrante à l'image du royaume".

La polémique créée par un sujet aussi tabou a même valu à son réalisateur et aux actrices du film des menaces de mort. Le film est objet d'une plainte déposée au Maroc par plusieurs associations pour "incitation à la débauche". En 2003 déjà, le film de Nabil Ayouch "Une minute de soleil en moins" avait été interdit de diffusion au Maroc, suite au refus du cinéaste de couper certaines scènes de sexe. "Cette fois-ci, c’est la première fois qu’un film est interdit sans que l'on ait même demandé de visa de censure. C’est du jamais vu!", s’est indigné le cinéaste.

Le film sera diffusé au Campus de la Manouba le 25 novembre à 12 heures et au Cinéma le Colisée le 26 novembre à 18 heures.

Lire aussi :

• Micro Trottoir: Que pensent les Marocains du film polémique Much Loved de Nabil Ayouch (VIDÉO)

• "Much Loved" interdit au Maroc: Pour Nabil Ayouch, la décision du ministère de la Communication est "illégale"

• "Much Loved" de Nabil Ayouch: Une association porte plainte pour "incitation à la débauche"

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.