ALGÉRIE
03/11/2015 06h:00 CET | Actualisé 03/11/2015 06h:02 CET

Décès d'Ahmed Chalabi, instigateur de l'invasion américaine de l'Irak

AFP

L'homme politique irakien Ahmed Chalabi, qui avait été l'un des principaux instigateurs de l'invasion de son pays par les Etats-Unis en 2003, est décédé mardi à 71 ans, a annoncé le Parlement à Bagdad. Ce chiite, qui présidait la commission des Finances au Parlement, est décédé ce matin d'une crise cardiaque, a indiqué le Parlement.

Né en 1944 dans une famille aisée de Bagdad, ce docteur en mathématiques avait quitté en 1956 son pays pour le Royaume Uni et les Etats-Unis où il a milité, à la tête du Congrès national irakien (CNI), contre Saddam Hussein.

Il est devenu un protégé de l'administration de George W. Bush, en particulier du Pentagone, qu'il a aidé à convaincre de renverser le dictateur irakien en présentant des preuves factices sur les supposées armes de destruction massive irakiennes.

Revenu à Bagdad dans la foulée de la chute de Saddam Hussein, il a notamment occupé les postes de vice-Premier ministre, entre avril 2005 et mai 2006, et de ministre du Pétrole. M. Chalabi était tombé en disgrâce à Washington quand il était devenu évident que son groupe avait fourni des informations douteuses.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.