03/11/2015 11h:11 CET | Actualisé 03/11/2015 11h:54 CET

La BMCE Bank of Afrika présente son court-métrage publicitaire pour fêter les 55 ans de sa création

ÉVÈNEMENT - "Étant enfant, enivré de questions, le monde me paraissait grand et impressionnant". C'est sur cette réplique que s'ouvre Rêvons d'un autre monde, le film publicitaire présenté en avant-première ce mardi 3 novembre au cinéma IMAX à Casablanca, à l'occasion des 55 ans de la BMCE Bank of Africa. Réalisé par Juan Solanas, lauréat du Prix du jury du Festival de Cannes en 2001 pour L'homme sans tête, ce court-métrage d'une dizaine de minutes raconte l'histoire d'un cavalier mystérieux parcourant montagnes et déserts. Au fil de ses voyages, le hasard le conduit jusqu'à une kasbah majestueuse nichée en plein oasis où des enfants viennent s'abreuver à la source du savoir et de la connaissance. Au sommet de cette kasbah se tient une cité moderne sur laquelle se juchent d'imposants gratte-ciels. L'homme y effleure alors son double et se voit projeté dans un nouveau monde ; le nôtre. La ville, dont les frontières semblent s'étendre à l'infini, dévoile un univers où la technologie se sait reine, animée par une diversité métissée et multiethnique, à l'instar de celle qu'offre le continent africain.

BMCE Bank of Africa : une ambition à l'échelle mondiale

Le court-métrage s'inscrit dans la volonté du groupe BMCE Bank of Africa de réaffirmer sa présence et son dynamisme sur le continent africain, son "ubiquité", tel que l'ont mentionné Brahim Benjelloun Touimi, Administrateur directeur général du groupe BMCE Bank of Africa, et Zouhair Fassi Fihri, Directeur du pôle communication, lesquels représentaient tous deux Othman Benjelloun, Président directeur général de l'institution bancaire marocaine. La présentation de ce film se veut aussi l'occasion de mettre l'accent sur la stratégie à ambition continentale du groupe, qui prévoit notamment de renforcer sa présence dans une trentaine de pays à travers le monde, dont 19 pays africains. A terme, le groupe BMCE Bank of Africa ambitionne de couvrir l'ensemble du continent.

LIRE AUSSI:

Un court-métrage made in Morocco

"Nous avons tenu à réaliser la majeure partie de ce film au Maroc, et avec des Marocains", a précisé Juan Solanas. Le film publicitaire s'appuie en effet presque intégralement sur des moyens techniques marocains, excepté deux tournages à Londres et Shanghai. Il dévoile au spectateur une véritable écriture cinématographique et d'impressionnants effets spéciaux inspirés des blockbusters dont les productions hollywoodiennes ont le secret. Façonné à travers une métaphore, il met en scène la rencontre entre deux mondes que tout semble opposer, si ce n'est que l'un appelle à embrasser l'autre avec espoir et confiance.

Galerie photo Ces Marocains à la conquête de l'Afrique Voyez les images