MAROC
03/11/2015 03h:58 CET | Actualisé 08/01/2016 08h:26 CET

Abbas Azzouzi annonce un changement de cap pour Médi 1 TV

La nouvelle vie de Médi 1 TV
Médi 1 TV
La nouvelle vie de Médi 1 TV

AUDIOVISUEL - Retour aux sources pour Médi 1 TV. La chaîne du détroit devenue généraliste en 2010 redevient une chaîne d’information, comme à ses début en 2006, a annoncé son PDG Abbas Azzouzi au Club de l’Economiste, ce jeudi 29 octobre.

Le changement de programmation devrait être effectif dès janvier 2016. L’information en continu occupera la plage horaire s’étalant de 6h à 18h. "Ce sera de l’actualité chaude où le décryptage et le débat feront partie du menu", a confié le PDG de la chaîne. A partir de 18h, des programmes d’"infotainment" prendront place jusqu’à 21h. La chaîne mise beaucoup sur ce type d’émissions télévisées populaires aux Etats-Unis, qui allie information et divertissement.

Saga Africa

Dans sa nouvelle formule, la chaîne vise également à couvrir l’Afrique francophone, qui permettra d'élargir le spectre de l'audience, avec ses 230 millions de téléspectateurs. Pour se faire, la chaîne entend lancer un second canal francophone, à partir de septembre 2016.

Afin de toucher le public africain, Médi 1 TV, qui est diffusée sur le réseau hertzien, la TNT et le satellite, compte intégrer certains bouquets télévisuels et mobiles locaux et européens. Il est également question de miser sur Internet comme moyen de diffusion alternatif. La chaîne offre déjà une deuxième vie à certaines de ses émissions sur le net (en live streaming) et propose de nombreux replays.

La chaîne, qui peine à convaincre les annonceurs nationaux, compte ainsi se positionner sur le marché publicitaire africain. "Se focaliser sur le marché marocain est une impasse", a assuré Azzouzi. Les ambitions africaines du PDG de Médi 1 TV laissent néanmoins dubitatifs certains observateurs qui estiment que les chaînes couvrant le continent, à l’image d’Africa 24, TV5 Afrique ou encore France 24, trouvent difficilement des annonceurs. Le fonctionnement de ces chaînes est, en effet, assuré grâce à des financements publics.

Les actionnaires de Médi 1 TV

La transformation de Médi 1 TV a commencé en avril 2014. La chaîne tangéroise, qui était détenue principalement par des institutionnels marocains comme la CDG, a ouvert son capital à des fonds d’investissement privés émiratis qui y ont injecté quelques 800 millions de dirhams. Les sociétés NekstInvestments et Steeds Medias qui investissent "dans le secteur des médias" auraient vu en Médi 1 TV une "plateforme adéquate de développement".

Médi 1 TV (anciennement Médi 1 Sat) a vu le jour en 2006 par une volonté des pouvoirs publics marocains et français afin de promouvoir les cultures francophone et maghrébine dans la région l’Afrique du nord et du bassin méditerranéen. En 2008, les actionnaires français qui détenaient 30% de la chaîne se sont retirés de son capital. Leurs parts ont été rachetées par la CDG et d’autres investisseurs marocains. En 2010, la chaîne est devenue généraliste et a changé par la même occasion de nom. L’information a néanmoins gardé une place centrale dans la grille, à hauteur de 30% de la programmation.

Galerie photoCes Marocains à la conquête de l'Afrique Voyez les images