MAROC
02/11/2015 14h:20 CET | Actualisé 03/11/2015 06h:31 CET

Le film court Houkak en compétition à Rabat

CINÉMA - Il court il court, de festival en festival... Après avoir remporté de nombreux prix internationaux, le film "Houkak" sorti en novembre 2014 dans les salles de cinéma marocaines participera à la 5ème édition du Festival du court métrage marocain à Rabat, qui se tiendra du 3 au 7 novembre 2015.

L’occasion pour le réalisateur Younes Yousfi d’encourager les rbatis à assister à la projection du film (le 4 novembre) et surtout à voter pour leur fiction préférée.

Ecrite par Alae Tkhissi, néophyte du 7e art dont le blog "l’incroyable connerie d’un Fhamator" fait un tabac, et réalisée par le comédien Younes Yousfi, qui se pose pour la première fois derrière une caméra, cette production de 16 mn 48, raconte l’histoire de deux trentenaires blasés par l’incivisme de la ville de Casablanca.

Dans l’espace public de la ville blanche, les deux compères sont confrontés à l’hostilité des passants, un serveur avide, les chauffeurs de taxis qui jouent les gardiens des mœurs mais qui ne mettent pas le compteur…Les deux protagonistes décident donc de proposer des "free hugs" (câlins gratuits) pour introduire un peu de fraternité dans cette jungle urbaine mais ils finissent par se heurter à l'agressivité des citoyens, au racisme et à l’incompréhension de la police.

Alliant humour noir et critique sociale, le court métrage avait fait le buzz au Maroc. La vidéo postée sur Youtube en juin 2015 a déjà été visionnée plus de 220.000 fois. Un engouement qui a surpris le réalisateur.

"C’est un peu difficile de dire qu’on attendait un succès, c’est un film qui a été porté par moi-même et par le blogueur Alae Tkhissi. En tant que comédien ça m’a donné envie de jouer ce qui était écrit sur ce blog. On a tourné ça au mois d’aout 2014, donc il y a à peu près un an. Le film a remporté certains prix en effet, mais pour nous c’était surtout un réel besoin de raconter cette histoire, mais ça fait forcément plaisir de voir que ça marche autant. Après ça montre aussi, que quand on ne prend pas les gens pour plus bêtes qu’ils ne le sont, ils le remarquent, on a essayé de faire confiance à l’intelligence du public, ne pas niveler par le bas, et le public a été au rendez vous, dans les festivals, et sur Youtube. Ça nous touche beaucoup", explique Younes Yousfi au HuffPost Maroc.

houkak

Parmi les 21 acteurs présents dans ce court métrage, figure notamment Aissam Bouali que l’on a déjà pu voir dans les films "Mirage", la "Vague blanche" de Ali El Mejboud, "Intiqam", "la Ligne rouge", "Chaibia", "Dallas" le dernier Ali El Mejboud, et en apparition dans "Karyan Bollywood".

"J’ai cru au scénario dès le départ. Ce projet m’a plu pour les notions de free hugs et d’ouverture d’esprit", confie au HuffPost Maroc l'acteur. Celui qui joue l’un des protagonistes du film explique avoir campé son personnage sans avoir à forcer son talent: "C’était facile à jouer, il fallait juste shooter dans le quartier. Dans le taxi c’était une scène comme on en vit tous les jours. Au niveau vestimentaire, je me suis habillé comme dans la vie de tous les jours." Peu préparé, Aissam explique "qu’il n’y avait pas beaucoup de répétitions que ça s’est fait de manière spontanée et instantanée."

Ce film qui réunit 21 acteurs a déjà remporté le premier prix lors du Festival Cap Sartel de Tanger, le deuxième prix à l’Afrika Film Festival à Louvain Belgique et au Label Film de la Maison du film Court Paris. Le court métrage a également fait partie de la sélection des festivals de Montréal, New York, Alexandrie, Zanzibar, Vérone, Berlin et à Besançon.

Fort de son succès, "Houkak" sera diffusé sur TV5 le 12 novembre. "Pendant la compétition de Label Film à Paris, j’ai été approché par la personne chargée d’acheter les droits de diffusion des fictions pour le compte de la chaine. Même si le film a reçu le deuxième prix, elle a beaucoup aimé le court métrage et m’a présenté le distributeur Origine Films qui va s’occuper du coté administratif.", confie au HuffPost Maroc, le réalisateur et comédien.

Galerie photo Les 10 réalisateurs marocains qui montent Voyez les images