MAROC
30/10/2015 07h:23 CET | Actualisé 30/10/2015 07h:25 CET

Les MRE ont un nouveau délai d'un an pour déclarer leurs avoirs à l'étranger

Nouvelle rallonge pour les MRE possédant des biens à l'étranger
Nouvelle rallonge pour les MRE possédant des biens à l'étranger

MRE - Les Marocains résidant à l’étranger ayant transféré leur résidence fiscale au Maroc ont un nouveau délai pour déclarer leurs biens à l’étranger, annonce un communiqué de l’Office des changes publié le 26 octobre. Les Marocains concernés ont donc un an à compter du 19 octobre dernier pour entamer les procédures nécessaires.

"Cette déclaration doit être établie sur le formulaire annexé audit arrêté et accompagné des documents justifiant la résidence à l’étranger, l’exercice d’une activité et la détention des biens et avoirs déclarés", souligne l’Office des changes. Pour les personnes qui transféreront leur résidence fiscale après la date de publication de la loi 63-14 au bulletin officiel (19 octobre 2015), ils auront un délai d’une année à partir de la date de changement de résidence fiscale vers le Maroc.

LIRE AUSSI:

La nouvelle loi "offre également aux déclarants la possibilité d’effectuer tout acte de disposition sur les biens et avoir déclarés sans en référer à l’Office des changes". Il est également possible de "maintenir les liquidités déclarées dans des comptes à l’étranger, de les rapatrier et les loger dans des comptes en devises ou en dirhams convertibles à ouvrir au Maroc ou de les rapatrier et les céder contre des dirhams".

Pour faciliter l’opération, l’Office des changes a mis sur son site web une rubrique consacrée à la démarche. La page "Déclaration des MRE" contient plusieurs éléments facilitant la compréhension de la nouvelle loi.