MAGHREB
26/10/2015 04h:30 CET

La HAICA adresse un avertissement à la chaîne TV El Hiwar Ettounsi pour son ton sarcastique face à certains sujets

facebook

"Le recours au ton sarcastique même à titre de plaisanterie est une atteinte aux sentiments de certaines catégories de la société. Ceci ne fait qu'appuyer les discriminations envers eux", a indiqué la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) dans son avertissement publié vendredi et adressé à la chaîne de télévision privée El Hiwar Ettounsi.

Le conseil de la HAICA a déploré le traitement du sujet de l'homosexualité par Samir El Wafi dans son émission "Liman Yajroo Fakat" du 10 octobre avec Lazher Akermi.

"L'animateur ne doit pas s'abriter derrière le principe de neutralité en étant indifférent quand son invité porte clairement atteinte à la dignité humaine. Il doit réagir pour rectifier", a déclaré au HuffPost Tunisie Hichem Snoussi, membre du conseil de la HAICA.

"Ceci est considéré comme une faute professionnelle. On a suivi dans ces cas-là le principe de la gradation des peines. En cas de récidive la sanction sera plus lourde", a indiqué Hichem Snoussi.

Le conseil de la HAICA mentionne dans le communiqué qu'il a réagi par cet avertissement aux plaintes déposées à ce sujet.

L’association "Shams" pour la dépénalisation de l’homosexualité avait porté plainte contre Samir El Wafi auprès de la HAICA, jugeant son "attitude homophobe" lors de l'émission avec Lazher Akremi.

En effet, interrogé sur la possibilité qu'un ministre soit homosexuel, Lazher Akremi avait évoqué la Grande-Bretagne à l'époque de Margaret Thatcher: "Même en Grande-Bretagne, quand l’ancien Premier ministre Margaret Thatcher a découvert l’homosexualité de son ministre de la Défense, cette affaire a fait scandale et le ministre concerné a été limogé afin de protéger les secrets d'Etat".

Et c'est un Samir El Wafi tout sourire qui avait ironisé: "Un ministre de la Défense homosexuel ça serait bien. Il peut appuyer sur le bouton de l'arme atomique et puis... je veux dire...". "J'imagine! Les tanks iraient à reculons!", avait répondu Lazher Akremi, avant que les deux hommes et une partie du public ne se mettent à rire.

L'animateur Sami Fehri et son émission "Dlilek Mlak" sont également mis en cause pour les commentaires de l'animateur au sujet des Omdas, qui sont selon lui "des indics". Les questions "embarrassantes" de Sami Fehri dans la même émission posées à un participant de petite taille sont également pointées du doigt par la HAICA dans son communiqué.

LIRE AUSSI:

Tunisie: L'association Shams saisit la HAICA contre l'animateur Samir El Wafi pour son "attitude homophobe"

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.